RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Une ferme du Nouveau-Brunswick a joint Équiterre

LVA ,

C’est avec une grande fierté qu’Équiterre accueille une première ferme certifiée biologique hors Québec, la ferme Terre Partagée de Rogersville au Nouveau-Brunswick, au sein de son réseau de fermiers de famille.Fondée en 1886, la ferme Terre Partagée n’a jamais cessé d’innover, et continue de le faire en s’associant au réseau d’Équiterre, l’un des plus grands réseaux d’agriculture soutenue par la communauté au monde, avec ses 130 fermes, qui nourrissent 52 000 citoyens et familles à travers 610 points de livraison au Québec, dont 5 maintenant au Nouveau-Brunswick.

« La ferme Terre Partagée est ravie de ce partenariat qui permet d’élargir l'offre de fruits et légumes biologiques, locaux et savoureux aux habitants de Moncton, Rogersville, Dieppe et Miramichi », explique Kevin Arseneau, paysan et copropriétaire de la ferme. « Faire partie du réseau des fermiers de famille d’Équiterre nous permet d’utiliser un outil de gestion en ligne bilingue pour les échanges avec les abonnés aux paniers bio, de bénéficier d’un partage d'expertise avec les autres fermes du réseau et d’avoir accès à des outils de promotion pour faire connaître davantage au Nouveau-Brunswick le modèle inspirant des paniers bio », ajoute M. Arseneau . « Nous sommes convaincus qu'avec la collaboration et l'expertise d'Équiterre, nous pourrons, ensemble, faire grandir l'offre et la demande de produits bio et locaux dans nos communautés acadiennes », a-t-il ajouté.

Le Nouveau-Brunswick produit seulement 3 % des aliments consommés dans la province, dont 8 % des légumes achetés par les Néo-Brunswickois. C'est loin de la souveraineté alimentaire. Selon Isabelle Joncas, chargée de projet pour le réseau des fermiers de famille chez Équiterre, « le réseau est non seulement engagé à prendre soin de la santé de la population en élargissant l’offre de fruits et légumes biologiques et locaux, mais contribue également à la préservation de terres agricoles pour la production écologique. Il permet ainsi à une centaine de maraîchers, dont plusieurs sont issus de la relève comme la ferme Terre Partagée, de vivre de leur passion ».