RSS
| Abonnement | Journal virtuel

Menaces de boycott

Jean-Pierre LEMIEUX,

Comme c'est parfois le cas, un reportage dans La Vie agricole suscite des réactions. La plupart du temps simplement lors de rencontres ou plus souvent par « opinion du lecteur ». Cependant une entrevue publiée en mars a donné lieu à une « menace »!

L'homme d'affaire, éleveur de mini-Angus et producteur de sirop d'érable, M. Martin Beaulieu affirmait que « la fédération met des bâtons dans les roues ». Dans cette entrevue (http://lavieagricole.ca/3847) M. Beaulieu s'est montré très critique sur le système de quota dans la gestion de la production du sirop d'érable.

Cela n'était pas du goût d'un producteur de sirop d'érable manifestement plus en faveur de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec. Au lieu de faire valoir son point de vue en avançant des arguments, ce producteur a préféré laisser un message sur le site de l'homme d'affaires, message dont La Vie agricole a obtenu copie.

Le producteur en question, M. Michael Gagné a écrit : « Suite à la récente sortie de votre président , contre la fédération des producteurs acéricoles . Je tenais à vous informer que nous n’utiliserons plus jamais vos produits . Je ferai part de ma décision à quelques amis producteurs (...) J'espère qu'ils seront tout comme moi aussi choqués de cette sortie et boycotterons vos produits » . 

Dans le but de poursuivre la discussion et de faire valoir tous les points de vue, La Vie agricole a proposé, par courriel, d'engager le débat : « Vous pourriez aussi réagir en discutant des arguments dans une "opinion du lecteur" ou mieux en m'accordant une entrevue ».

M. Gagné a répondu : « Quelle bonne idée , je n'y avais pas pensé​,  une lettre ouverte dans la terre de chez nous et dans l’U  attirera l’attention de plusieurs producteurs. Les 7300 producteurs acéricoles auront donc la chance de se forger une idée à propos d’un producteur récalcitrant qui a commis des ventes illégales, et qui ne respecte pas les règlements qu' ils se sont votés afin de favoriser le développement du marché ».

Au moment de publier, ce texte d'opinion de M. Gagné n'a toujours pas été publié ailleurs. Martin Beaulieu a de son côté précisé que tous les clients concernés ont été contactés et qu’il n’y a pas de problème en tant que tel !

 

 

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation