RSS
| Abonnement | Journal virtuel

«Accaparement des terres»:Après la «menace chinoise», la « menace québécoise»?

LVA,

Des journaux de Transcontinental rapportait en début d’année que L'accaparement des terres au Québec serait causé par des Québécois et non des étrangers, selon plusieurs chercheurs et intervenants.

Les acheteurs doivent avoir l'intention de résider pendant au moins trois ans au Québec selon la loi actuelle du zonage agricole ce qui protège actuellement très bien l’achat de terres par des étrangers. L’UPA qui avait un temps essayait d’épouvanter le grand public en parlant de l’achat de terres par des chinois s’est semble-t-il ravisé : «Selon l'UPA,  il n'y aurait pas actuellement d'entreprises étrangères en voie d'acquérir de grandes superficies de terre. Une étude publiée en 2012 par le Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO) soulignait que la proportion d'achats de terre par des étrangers était ``négligeable``.» ont précisé récemment les médias de Transcontinental.

La «faute» reviendrait donc plutôt à des investisseurs institutionnels et des entreprises commerciales québécoises selon le mémoire de l'Institut de recherche en économie contemporaine déposé à la commission de l'agriculture (CAPERN).

Le «Québec Inc.» s'intéresse aux terres : les «méchants» ne sont plus Chinois mais Québécois !

«Depuis quelques années, des sociétés d'investissement et des entreprises québécoises possédant un important capital achètent des terres. C'est le cas notamment d'AgriTerra et de PANGEA. Dans son mémoire soumis à la CAPERN, AgriTerra défend notamment les bienfaits de la location des terres comme étant une manière d'aider la relève agricole. » précise Transcontinental.

Pour plusieurs, les sociétés d'investissements tout comme le modèle proposé par PANGEA, Partenaires agricoles, Agriterra etc constituent une menace au modèle d'agriculture familiale québécois.

PANGEA, AgriTerra ou Partenaires agricoles affirment quant à eux acheter les terres à leur juste valeur.

 

 

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation