RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Martine Ouellet veut un Québec indépendant pour sauver les producteurs laitiers

LVA ,

La députée de Vachon et chef du Bloc Québécois, Martine Ouellet, a fait adopter à l’Assemblée nationale une motion visant à protéger l’industrie laitière québécoise: « Le président des États-Unis, Donald Trump est en train de faire exploser les enchères pour la renégociation de l’ALÉNA.  La semaine passée, il a fait des déclarations intempestives sur le lait et a lancé de fausses accusations. Encore hier, sur Twitter, il menaçait et écrivait :  ``Le Canada a rendu très difficile de faire des affaires pour nos producteurs laitiers du Wisconsin et d’autres États frontaliers. Nous n’accepterons pas ça. Watch!``», a-t-elle dit. Pour le contrer, Martine Ouellet veut un Québec indépendant !

«Tant que le Québec ne sera pas indépendant, c’est malheureusement le Canada qui négocie à notre place. Avec Justin Trudeau qui parle parle jase jase et qui se tourne les pouces, c’est l’inertie qui mène le Canada », a expliqué madame Ouellet. Elle a ajouté : «La renégociation de l’ALÉNA est bel et bien lancée. Donald Trump essaie de faire exploser les enchères pour plaire à son électorat. Pendant que Justin Trudeau reste les bras croisés, il est essentiel que le Québec fasse entendre sa voix!»

 

Voici le texte de la motion de l’Assemblée nationale, présentée conjointement avec le Parti Québécois, Québec Solidaire et le député de Groulx, adoptée à l’unanimité, qui sera envoyée au premier ministre Justin Trudeau, à la ministre des Relations Internationales, aux députés québécois au Parlement d’Ottawa  et à l’Ambassade américaine :

-«Que l’Assemblée nationale reconnaisse que la production laitière québécoise est un moteur économique essentiel pour tout le Québec.

-Qu’elle prenne note que l’industrie génère près de 85 000 emplois directs et indirects.

-Qu’elle rappelle que le maintien de l’industrie du lait québécois et de notre agriculture familiale est directement lié au maintien de la gestion de l’offre dans l’ALÉNA.

-Que l’Assemblée nationale exige du gouvernement du Canada que le maintien de la gestion de l’offre soit non négociable lors de la réouverture de l’ALÉNA.»