RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Nouveaux débouchés dans le monde pour les producteurs acéricoles du Canada

LVA ,

Le sirop d’érable Canadien pourrait bientôt apparaître dans un plus grand nombre de cuisines du Royaume Uni et de l’Inde. L’industrie canadienne de l’érable recevra jusqu’à 1,5 million de dollars pour développer de nouveaux marchés pour les produits de l’érable et accroître la demande des consommateurs pour ces produits. Jean-Poissant, député de La Prairie et secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, ainsi que Denis Paradis, député de Brome-Missisquoi, en ont fait l’annonce vendredi au nom de Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire. 

Grâce à sa « Stratégie Nouvelle génération de l’érable 2020 », la Fédération des producteurs acéricoles du Québec orientera ses activités de relations publiques et ses publicités vers la promotion des produits canadiens au Royaume-Uni et elle lancera des produits du sirop d’érable sur le marché indien selon le communiqué. Les activités comprennent des articles dans les médias, des billets dans les médias sociaux et dans les blogues, une participation aux salons professionnels, aux événements gastronomiques et aux événements commerciaux, des visites éducatives et des tournées de promotion.

Le programme Agri-marketing de Cultivons l’avenir 2 fournit à l’industrie le soutien et les outils dont elle a besoin pour saisir de nouveaux débouchés au Canada et à l’étranger.

 « Le sirop d’érable est l’une des fierté du Canada et nous sommes heureux de soutenir les efforts visant sa commercialisation sur les marchés internationaux. Aider les entreprises à maximiser leur capacité à développer de nouveaux marchés est une priorité de notre gouvernement afin de créer plus d'emplois, stimuler l'activité économique et en renforcer la classe moyenne. » a dit Jean-Claude Poissant, secrétaire parlementaire du ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay

« Le Canada est un chef de file mondial de la production et de l’exportation de produits de l’érable. Le développement de nouveaux marchés est essentiel pour assurer la compétitivité et la rentabilité de l’industrie. Le gouvernement du Canada est fier d’aider l’industrie du sirop d’érable à conquérir de nouveaux marchés et à élargir les marchés existants en vue de favoriser la croissance économique, la création d’emplois et la prospérité des producteurs acéricoles et de leur famille. » a quant à lui spécifié Denis Paradis, député, Brome-Missisquoi

 « Le sirop d’érable est un des fleurons du Canada et nous sommes fiers qu’Agriculture et Agroalimentaire Canada collabore avec les producteurs acéricoles du Québec pour le faire connaître et apprécier à l’étranger. C’est en travaillant ensemble qu’on peut développer de nouveaux marchés pour notre or blond », a conclu Serge Beaulieu, président, Fédération des producteurs acéricoles du Québec

 

Sur la photo: 
- M. Denis Paradis, député de Brome-Missisquoi
- M. Serge Beaulieu, président de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec
- M. Jean-Claude Poissant, Secrétaire parlementaire de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire