RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le ministre Lessard défend les intérêts des agriculteurs québécois à Ottawa

LVA ,

À l'occasion de la rencontre fédérale-provinciale-territoriale, qui se tenait hier à Ottawa, le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, Laurent Lessard, a fait valoir les positions du Québec sur le prochain cadre stratégique qui est actuellement en négociation.

 

En ce qui a trait à la gestion des risques de l'entreprise, le ministre a réitéré la position des producteurs du Québec qui souhaitent l'amélioration du programme Agri-stabilité. Il a de plus donné son appui à une révision globale des programmes de gestion des risques qui serait bénéfique pour tout le secteur agricole canadien.

Laurent Lessard s'est également exprimé sur l'importance du maintien de l'intégrité du système de la gestion de l'offre ainsi que sur la nécessité de maintenir l'accès au marché américain, alors que les États-Unis constituent le partenaire principal pour le commerce des produits bioalimentaires du Canada.

Pour ce qui est de l'entrée des fromages européens au Canada à la suite de l'entrée en vigueur de l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne, le ministre a réitéré que le Québec s'attend à obtenir une part substantielle des contingents d'importation et que les compensations annoncées par le gouvernement fédéral soient allouées à des acteurs concernés, notamment les fromagers québécois.

 « La rencontre d'aujourd'hui est déterminante et je suis heureux d'y participer. Pour le Québec, le prochain cadre stratégique doit offrir la même flexibilité que celui qui est en vigueur. Je relève par ailleurs que certaines sommes annoncées dans le dernier budget fédéral s'appliquent uniquement à des programmes qui ne font pas partie du cadre stratégique en agriculture. Cette situation est préoccupante et le fédéral doit clarifier les modalités d'accès à ces montants d'ici notre prochaine rencontre. » a déclaré Laurent Lessard.