RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

« Je veux un Québec de propriétaires en agriculture!» dit Lessard

Yannick PATELLI ,

«La FRAQ m’a passé un message en arrivant au Sommet. Et oui, je veux un Québec de propriétaires en agriculture. Le secteur alimentaire n’est pas à vendre au Québec. Je veux vivre dans un Québec capable de s’autodéterminer sur le plan agricole et dont on connaît le nom des propriétaires.», a déclaré Laurent Lessard dans son discours d’ouverture du 3e volet du Sommet sur l’Alimentation.

La Fédération de la Relève agricole du Québec faisait son lobbying dès l’arrivée des participants au sommet de l’alimentation qui se tient aujourd’hui à Lévis en distribuant de faux billets de 20 millions de dollars pour dénoncer la Caisse de dépôt et placement du Québec et le Fonds de solidarité de la FTQ qui ont investi 20 millions de dollars de l’argent des contribuables Québécois dans Pangea. Pour la FRAQ, «il s’agit d’une concurrence déloyale qui est faite aux entrepreneurs de la relève agricole», de dire Marc Lebel-Racine, coordonnateur interrégional Nord.

Interrogé sur le rôle semblable que veut jouer Fondaction CSN avec l’UPA, il nous a répondu que Marcel Groleau pourra au cours de la journée s’exprimait sur le sujet, mais qu’à sa connaissance les deux dossiers n’avaient rien à voir.

« J’aime toutes les agricultures. J’aime autant celui qui veut nourrir sa famille que celui qui veut nourrir la planète», a conclu quant à lui Laurent Lessard dans son discours d’ouverture. On se rappellera que le 3e volet du Sommet de l’Alimentation a été très critiqué ces derniers jours par plusieurs acteurs du milieu agricole qui ont estimé que la petite agriculture n’avait pas sa place dans cette journée de consultation.