RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Bouger sur le plan législatif ?

Yannick PATELLI ,

Dominic Lamontagne, auteur de la Ferme impossible et parrain de l’institut Jean-Garon est allé lors du 3e volet du Sommet de l’Alimentation au micro pour questionner Claude Lafleur, conférencier d'honneur, et lui demander s’il ne serait pas le temps idéal pour ouvrir sur le plan législatif et permettre à la petite agriculture d’exister. « On doit ouvrir la mise en marché pour les petits producteurs, car l’entrepreneur  indépendant est un mythe» a lancé Dominic Lamontagne. 

«Je ne m’exprimerai pas sur le volet législatif, mais comme j’ai dit dans mon discours, oui il faut avoir une ouverture», a répondu M. Lafleur.

«Ceux qui était là au début ont vu l’importance des plans conjoints, mais quand on voit les petites fermes qui veulent exister aujourd’hui, on aurait intérêt à ouvrir le dialogue et avoir les petits producteurs à côté de l’agriculture productiviste. Le dialogue selon moi va s’ouvrir pour être plus inclusif», a-t-il conclu.