RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

L’agriculture bien placée pour assurer sa réussite

LVA ,

Le Recensement de l'agriculture de 2016 montre que l'agriculture est un secteur dynamique et innovant qui ne cesse de croître. La FCA est heureuse de constater une croissance importante dans divers secteurs partout au pays, ainsi qu'une représentation accrue de femmes et de jeunes agriculteurs dans l'industrie. Alors que ces statistiques pointent vers des possibilités dans le secteur, la FCA souligne qu'on est au début du chemin qui aidera le secteur agricole au Canada à atteindre son plein potentiel.

« Les données du recensement démontrent ce que l'industrie de l'agriculture sait depuis des années, a déclaré le président de la FCA, Ron Bonnett. Si l'on ajoute à cela les recommandations à la fois du rapport Barton et du récent rapport intitulé L'accés au marché mondial : donner le monde aux producteurs et transformateurs canadiens, le gouvernement a une excellente base pour aider le secteur de l'agriculture à atteindre ses niveaux de rendement optimaux. »

« Ce que nous aimerions voir est une approche pangouvernementale, reposant entre autres sur les points de vue exprimés par les dirigeants de l'industrie, dont le but serait de supprimer les obstacles à la croissance. Ainsi, les agriculteurs pourront produire leurs denrées plus efficacement et durablement, cimentant l'avenir de l'agriculture au Canada. »

La FCA fait remarquer que bien que la rentabilité du secteur soit demeurée robuste par rapport à la période de recensement précédente, les prix des denrées de base sont en déclin, et il sera crucial de poursuivre l'investissement et de continuer à mettre l'accent sur la technologie et la recherche et le développement afin d'accroître la viabilité et la productivité de sorte à maintenir la compétitivité et de mettre en place des programmes efficaces de gestion des risques de l'entreprise.

En bref, quelques points saillants du Recensement de l'agriculture :

-Alors que les secteurs des céréales et oléagineux et bovins continuent d'être les secteurs les plus importants, il y a une croissance significative dans un certain nombre de secteurs de production clés, comme ceux des lentilles (le Canada en est devenu le premier fournisseur au monde), des bleuets et des canneberges, parmi d'autres.
-La production laitière a augmenté de 8,7 %, malgré une diminution du nombre de vaches laitières. L'augmentation de la production par animal s'explique par l'amélioration de l'alimentation des animaux, de la génétique et des pratiques de production.
-Le Canada a exporté 94,8 millions de kilogrammes de bleuets congelés en 2016, soit une augmentation de 33,7 % depuis 2011. Parallèlement, les exportations de bleuets frais ont augmenté de 84,4 % pour s'établir à 37,1 millions de kilogrammes.
-En moyenne, pour chaque dollar de recettes agricoles brutes, les exploitations agricoles ont engagé des dépenses de 83 cents en 2015 pour un ratio des dépenses aux revenus de 0,83. Arrondi au cent le plus près, ce ratio est resté inchangé depuis 2010.
-Les opérations agricoles au Canada ont employé 280 315 personnes en 2015.
-Du point de vue du commerce international, les produits agricoles représentaient 2,2 % des importations totales du Canada et 4,6 % des exportations totales.