RSS
| Abonnement | Journal virtuel

Innovation et diversité, on est bien dans la course !

Yan TURMINE, agr.,

Yan Turmine
Au cours du mois de septembre, j’ai eu l’occasion d’aller visiter le salon international de l’élevage (SPACE), à Rennes en France. Ce salon avec plus de 1300 exposants est un des grands salons professionnels agricoles européens. Il a attiré 114.000 visiteurs cette année.
Visiter les 1314 kiosques de ce salon en trois jours est impossible. On s’arrête donc selon nos intérêts. Pour le reste la vue d’ensemble en vaut vraiment la peine. Ce salon regroupe tout ce qui tourne autour des productions animales. Le site web www.space.fr vous donnera d’ailleurs un bon aperçu du salon.
Bien entendu dans un salon qui s’adresse aux éleveurs, on s’attend à voir des animaux et des kiosques de fournisseurs d’intrants, mais la présence des transformateurs est plus inhabituelle pour nous. Plusieurs transformateurs français étaient bien visibles avec de très grands kiosques où l’on affichait fièrement ses différentes marques de commerce. Par le passé, cette présence était moins visible. L’intégration production-transformation semble aujourd’hui plus importante ou du moins plus visible. Il est aussi impressionnant de voir que de grands groupes agroalimentaires arrivent à promouvoir une multitude de marques de commerce afin de proposer une variété de produits issus des productions animales.
Il est aussi assez impressionnant de voir la multitude de « cossins » qui, pour nous, semblent peu utiles, mais qui reflètent la grande diversité dans les modes de production en France et en Europe. Il y en a pour toutes les tailles d’entreprise des plus grosses au plus petites. On a l’impression à visiter l’exposition qu’il n’y a pas de ferme type, mais une multitude de modèles de production.
Encore cette fois la production d’énergie semble un sous-produit de l’élevage. Cette fois-ci c’était la production de biogaz qui était proposée aux éleveurs. Il y a quelques années la production d’électricité solaire était largement offerte. Cette année beaucoup moins, les subventions ont sûrement diminué. Il est clair que la politique agricole française comprend un volet production d’énergie à la ferme. Avec l’énergie solaire on mobilisait les toitures des bâtiments agricoles, aujourd’hui on revalorise les fumiers pour produire des biogaz. Pour ce faire, il y avait tout au salon pour produire du biogaz, du kit clef-en-main aux pièces pour construire son propre système.
Tout comme ici, l’élevage en France et en Europe innove : par son concours Innov’space le salon a récompensé 63 lauréats. De Plus, 300 mètres carrés étaient consacrés à la plate- forme recherche & développement. Cette plate-forme abordait plusieurs sujets tels l’organisation de l'exploitation pour améliorer les conditions de travail de l'éleveur et le bien-être animal, la qualité et la sécurité, les exigences environnementales, la réduction des consommations énergétiques, la production d'énergie, l'intégration de l'exploitation dans son territoire et plus. Diversité et grosseur d’entreprise ne semble pas un frein à l’innovation en Europe.
Tout comme ici, les salons professionnels sont une excellente source d’information. D’aller en voir ailleurs est une opportunité; Cela nous fait voir de nouvelles choses ; Nous donne de nouvelles idées et nous confirme que l’on est bien dans la course chez nous.

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation