RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Aucune accusation contre Pierre Paradis: un retour dans son ministère est-il possible ?

Yannick PATELLI,

Le bureau du Directeur des poursuites criminelles et pénales a annoncé lundi matin qu'il n'y aurait aucune poursuite envers l'ancien ministre Pierre Paradis relativement à des gestes d'inconduite sexuelle vis-à-vis une de ses employées politiques selon les informations publiées par La Presse cet après-midi. Pierre Paradis pourrait-il retrouver le ministère qu’il s’est fait retirer pour une histoire de mœurs qui, aux yeux de la justice, n’en était pas une ?

Dans toute cette histoire survenue en janvier dernier, on retiendra que Pierre Paradis a perdu son poste de ministre et aura dû subir une fin de carrière bien différente de celle qu’il avait imaginé. Pierre Paradis, qui par ailleurs a subi une commotion cérébrale en décembre dernier, n'a jamais pris la parole publiquement depuis. Il ne commenterait pas davantage aujourd'hui selon ce que des proches auraient confié à La Presse.

 « Après examen du rapport d'enquête produit par la Sûreté du Québec à la suite d'allégations de gestes à caractère sexuel visant le député de la circonscription de Brome-Missisquoi, le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) n'est pas raisonnablement convaincu de pouvoir établir la culpabilité de cette personne. En conséquence, aucune accusation criminelle ne sera déposée dans ce dossier», précise La Presse en conclusion à cette histoire.

Un retour au ministère de l’Agriculture ?

On se rappellera que de nombreux producteurs ont toujours cru à un coup monté pour faire tomber le ministre de l’Agriculture «qui dérangeait». Reste à savoir si cet aspect plus politique que judiciaire sera étudié. Reste à voir aussi si Pierre Paradis sera de la rentrée parlementaire de septembre prochain et s’il voudra reprendre une vie publique et finaliser son mandat de député qui pourrait devenir le plus long de l’histoire du Québec. Une dernière question se posera et le premier ministre, Philippe Couillard, aura tout l’été pour y penser. Pierre Paradis pourrait-il retrouver le ministère de l’Agriculture alors que son successeur semble peiner à dompter la bête agricole ? La justice n’est-elle pas non plus de retrouver ce qu’on a perdu lorsqu’on est innocent ? Les libéraux seraient  ainsi plus crédibles sur le plan agricole à l'aube des prochaines élections !

 

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation