RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Sommet pour un Plan environnemental national de la ferme en novembre

LVA ,

Les intervenants agroalimentaires dans l'entière chaîne de valeur sont invités à assister au deuxième sommet annuel pour un Plan environnemental national de la ferme (PENF), qui se tiendra les 1er et 2 novembre 2017 à Ottawa. Assurant la coprésidence du Comité directeur du PENF, la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) encourage les producteurs et les groupes agricoles à participer à cette initiative qui vise à harmoniser les nombreux programmes de plans environnementaux de la ferme (PEF) que l'on trouve au Canada.



« Les organisations agricoles reconnaissent qu'il est de plus en plus important pour les producteurs de démontrer leur engagement à l'égard des pratiques environnementales exemplaires, selon Ron Bonnett, président de la FCA. La FCA est heureuse d'investir dans des efforts dont le but est d'uniformiser davantage les divers plans environnementaux de la ferme au Canada, tout en s'assurant qu'ils continuent de répondre aux besoins dans leurs régions respectives. »

Un Plan environnemental de la ferme (PEF) est un outil d'auto-évaluation volontaire et s'appliquant à l'ensemble de la ferme qui aide les agriculteurs et éleveurs à cerner et à exploiter les atouts environnementaux, ainsi qu'à réduire les risques pour leurs opérations. Un PENF national ne remplacerait aucunement les programmes existants, mais serait plutôt un effort mené à travers le pays pour uniformiser les programmes de PEF existants.

S'appuyant sur l'événement inaugural de l'année dernière, les participants au sommet développeront une norme nationale conçue pour relier des pratiques écologiquement durables à la ferme avec la nécessité croissante pour les acheteurs d'aliments dans le monde à obtenir des ingrédients de sources durables du point de vue écologique.

« Le PENF s'appuie sur les solides PEF établis depuis plus de 20 ans dans la communauté des agriculteurs et des gros éleveurs, précise Erin Gowriluk, présidente du Sommet pour le PENF et directrice des Politiques et Relations gouvernementales à la Commission du blé de l'Alberta. La crédibilité du programme de PEF a déjà séduit plusieurs grands acheteurs. Mais la norme nationale jettera les bases pour l'approvisionnement cohérent d'un océan à l'autre tout en s'assurant que le processus continue d'être dirigé par les producteurs. »



Pour en savoir plus et vous inscrire au Sommet pour le PNEF de 2017, visitez www.nationalefp.ca.