RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Advertisement
Autosuffisance bandeau

« On n'a pas encore entendu notre président du lait» dit Denommé

LVA ,

Dans le cadre d’une entrevue qu’il a donné hier dans l’émission Le midi avec Mathieu Beaumont sur le 98,5FM, Sylvain Denommé, producteur laitier d’une ferme de 25 vaches a contesté la plainte pour vandalisme que l’UPA a faite à l’encontre de Michel Fabry, ce producteur laitier qui a déversé du fumier en mai dernier au siège social de l’UPA. Il s’est offusqué du silence de Bruno Letendre, le président des PLQ (producteurs laitiers du Québec), la fédération qui représente les producteurs laitiers.

Pour lui, a-t-il dit,  «ce n’est pas du vandalisme, car il n’y a pas eu destruction de biens». Il a même suggéré qu’on pourrait considérer ce déversement comme de l’engrais pour la pelouse de l’UPA.

Il a surtout critiqué le silence de Bruno Letendre le président du lait. Il conteste le fait qu’on ne parle maintenant que de la plainte alors qu’on ne parle plus de la vraie raison pour laquelle Michel Fabry a posé ce geste. « Le message que ça envoie c’est que l’UPA n’écoute plus sa base. L’UPA doit retirer sa plainte sinon ça va diviser».

Pour Sylvain Denommé la prochaine étape devrait être de se rendre à Longueuil au siège social de L’UPA et des PLQ afin de demander la démission de tous les administrateurs du lait.

Il a rappelé en entrevue que sur sa propre ferme il vit un endettement de 650 000 $ pour un revenu familial annuel de 23 900 $.