RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Les amis de la gestion de l’offre: un accueil triomphal pour Sylvie Lachance et Jacques Roy

Yves Charlebois ,

Plus de 200 personnes étaient présentes le samedi 22 juillet dernier à l'expo de Saint-Isidore en Beauce pour rendre hommage au couple derrière le mouvement Les Amis de la gestion de l'offre. Le but du mouvement était de barrer la route au député de la Beauce, Maxime Bernier, qui souhaitait l'abolition de la gestion de l'offre dans le cadre de la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada.

Sylvie Lachance et Jacques Roy ont reçu la visite pour la soirée de Marcel Groleau, président de l'Union des producteurs agricoles; Bruno Letendre, président de la Fédération des producteurs de lait du Québec; Pierre Lampron, président des Producteurs laitiers du Canada; Paulin Bouchard, président de la Fédération des producteurs d'oeufs du Québec; Richard Lehoux, président de la Fédération des municipalités; et plusieurs élus municipaux.

Germain Lehoux a rappelé que Les Amis de la gestion de l'offre ont réussi à mobiliser 10 500 personnes au Québec et plus de 5 000 en Ontario.

Jacques Roy a résumé le départ du mouvement, où des intervenants « en feu » dans chacune des régions ont appuyé sa démarche. « J’étais tanné d’entendre toutes les fausses nouvelles que disait Maxime Bernier dans les médias ».

D'abord et avant tout, il tenait à souligner le travail de sa conjointe Sylvie pour ses connaissances des réseaux sociaux. « Au départ, je ne savais pas comment ça fonctionnait, Facebook ». Quand il a compris le système des amis, il s'est mis à parler que de ça ou il se fixait des objectifs et angoissait quand il n’y en avait pas comme prévu en fin de chaque journée.

Des agriculteurs de l’Ontario, de leur côté, ont démarré une page Facebook en anglais. Le mouvement a été si fort qu'encore au mois de juillet, des gens demandent pour être amis de la page Facebook. « Ils sont un peu en retard, mais bienvenus dans le groupe », de raconter Jacques Roy.

Le président de l'UPA, Marcel Groleau, a mentionné l'importance de maintenir la gestion de l'offre pour les générations futures où de grands investissements à coup de millions de dollars se font présentement dans les fermes laitières ou avicoles. « Jacques, tu as fait la différence pour la gestion de l'offre au Québec et au Canada, on va toujours être reconnaissant », de conclure M. Groleau.

Plusieurs producteurs voulaient offrir des vacances au couple honoré, mais ces derniers ont voulu que ça devienne un don à l'organisme Au Coeur des familles agricoles, qui a reçu un montant avoisinant les 3 000 $.