RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le procès de Michel Fabry reporté?

Denise PROULX ,

Tout indique que l’audience de Michel Fabry devant le  Direction des poursuites criminelles et pénales de Longueuil le 22 août prochain sera de courte durée. Son avocate entend demander un report de la cause.

En effet, Me Anne Tétreault, membre du cabinet Paquin et Caissie Avocats de Granby, compte proposer au procureur au dossier, Me Julie Fidara-Charron, de reporter l’audition de la cause de l’agriculteur d’Henryville, afin de poursuivre les négociations entamées antérieurement, dans l’espoir d’en venir à une entente hors cour. Si le juge accepte la requête de Me Tétreault, le procès n’aura pas lieu.

Fonds de soutien aux producteurs

Par ailleurs, un groupe de producteurs agricoles ont créé le Fonds  de soutien aux producteurs agricoles (FSPA) afin de venir en aide aux producteurs agricoles en difficultés qui ne peuvent compter sur l’aide du Fonds de défense professionnelle de l’Union des producteurs agricoles. 

Le Fonds voit le jour après que plusieurs agriculteurs eurent jugé fort injuste que Michel Fabry soit poursuivi pour avoir posé le geste de déverser du purin autour de la Maison de l’UPA en mai dernier.  Ce Fonds pourra les aider à se défendre aussi contre l’UPA lorsque le syndicat les poursuit en Cour pour avoir notamment affirmé haut et fort leur désaccord face à certains dossiers.

« Suite au geste de Michel Fabry à Longueuil, plusieurs conséquences ont suivi son intervention, ce qui le plonge, lui et son entourage dans une situation encore plus délicate. Nous avons pu voir beaucoup de sympathie de la part de bon nombre de producteurs et aussi de citoyens à la grandeur de la province. M. Fabry doit faire face à la justice et doit se défendre ce qui lui imposera des coûts financiers importants », déclare l’un des instigateurs du Fonds, le producteur laitier Bruno St-Pierre.

« Nous savons que les deux dernières années ont été remplies de stress pour les producteurs laitiers, avec les accords de libre-échange, dont celui avec l’Europe, le prix inacceptable du lait, la renégociation de l’ALENA qui s’attaque à la gestion de l’offre et les tonnes de lait diafiltré qui ont passé la frontière canado-américaine.  Michel Fabry a dénoncé que les Producteurs de lait du Québec ne met pas suffisamment d’efforts pour informer les politiciens  des conséquences de ces situations, c’est injuste qu’il soit poursuivi pour cela », renchérit une autre créatrice du FSPA, Lise Beauchamp, de Saint-Placide, dans les Basses-Laurentides.

Sans objectif financier précis, le Fonds veut amasser suffisamment d’argent pour aider à couvrir les coûts de la poursuite criminelle qui peut prendre des années à se régler. Ses instigateurs espèrent aussi qu’il aura une réserve pour d’autres défenses de producteurs, dans les années à venir.

Le compte bancaire pour faire des dons sera disponible sur le site web du FDPA (www.fspa.ca)  à compter du 18 août prochain.

« La solidarité des producteurs agricoles a toujours fait partie de notre culture québécoise et canadienne et nous voulons rappeler que nous défendrons corps et âme cette belle valeur qui nous caractérise », complète le producteur Bruno St-Pierre.