RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Portes ouvertes chez Synagri

Yves Charlebois ,

Le géant de la fertilisation, des semences et de la protection des cultures Synagri inaugurait le vendredi premier septembre ses nouvelles installations à Sainte-Élisabeth dans Lanaudière.

L'agronome Louis Bilodeau, directeur régional des ventes, raconte que le complexe regroupe maintenant tous les services de Synagri dans cette région après la fermeture des centres de L'Assomption et de Saint-Thomas.

À Sainte-Élisabeth, des investissements de plus de quatre millions de dollars ont été faits pour être plus performants que les trois installations précédentes. « Nous avons une capacité de chargement de 200 tonnes à l'heure d'engrais et les mélanges sont entièrement automatisés ». Pour réaliser un mélange sur mesure en fonction des besoins des cultures et des sols du client, pas moins de 40 produits sont disponibles pour réaliser le fertilisant parfait.

Le centre Synagri de Sainte-Élisabeth reçoit également les grains des producteurs de la région et, en 2018, il sera exempt des grains contenant des OGM.

Le directeur général de Synagri, Sylvain Lavoie, a raconté en entrevue à LVA que la mise à niveau des installations de Sainte-Élisabeth est le dernier d'un vaste programme de 35 millions de dollars échelonné sur cinq ans. Synagri possède 25 places d'affaires au Québec et dans l'Est de l'Ontario et vend annuellement 200 000 tonnes d'engrais, ce qui représente 50 % de son chiffre d'affaires. « Notre approche est très agronomique avec notre laboratoire Géosol pour l'analyse des sols, nos centres de recherche à Saint-Hyacinthe et Nicolet ainsi que nos 40 agronomes qui travaillent en recherche et comme conseillers », de raconter M. Lavoie.

Synagri compte 150 employés à temps plein et jusqu'à 400 lors des périodes de pointe.  L'entreprise est la propriété de Yara Canada et Cargill, dont le siège social est au Manitoba.