RSS
| Abonnement | Journal virtuel

2 millions de dollars pour soutenir les producteurs bovins



COMMUNIQUÉ - LÉVIS, QC, le 16 sept. 2013 /CNW Telbec/ - La Financière agricole du Québec, en appui aux producteurs bovins québécois, annonce la mise en œuvre de mesures visant à favoriser le développement économique et durable des entreprises agricoles du secteur.
En premier lieu, une des modalités de l'évaluation du volume assurable sera modifiée pour le secteur veau d'embouche au Programme d'assurance stabilisation des revenus agricoles (ASRA). En effet, à compter du 1er janvier 2014, les compensations seront réparties de la façon suivante : 75 % sur les kilogrammes de veaux vendus et 25 % sur les femelles de reproduction (plutôt que 25 % sur le nombre de veaux vendus). Cet ajustement s'appliquera pour une période provisoire de deux ans afin de permettre l'évaluation des impacts sur le secteur.
« Nous avons pris la décision d'effectuer ce changement à la suite des préoccupations soulevées par la Fédération des producteurs de bovins et ceci, afin de mieux soutenir cette production. Cet ajustement démontre que nos programmes peuvent s'adapter et évoluer en fonction des besoins exprimés par notre clientèle », a déclaré M. Robert Keating, président-directeur général de La Financière agricole.
Un programme d'aide sera aussi mis sur pied pour promouvoir l'achat et l'engraissement des veaux d'embouche du Québec. Concrètement, un producteur de bouvillons recevra un montant forfaitaire de 10 $ pour l'achat de chaque veau d'embouche né et engraissé au Québec au cours de la période allant du 1er août 2013 au 31 mars 2014.
De plus, les entreprises de production de bouvillons et de veaux de grain situées dans les régions de l'Abitibi-Témiscamingue, du Bas-St-Laurent-Gaspésie, de la Côte-Nord et du Saguenay-Lac-St-Jean, ainsi que les secteurs qui ne satisfont pas aux conditions requises pour la production de maïs-grain, bénéficieront pour leur part d'un programme de soutien financier complémentaire. La Financière agricole a pris cette décision afin de soutenir les entreprises agricoles affectées par la hausse importante du prix des céréales. Les producteurs recevront un soutien supplémentaire de l'ordre de 18,40 $ par bouvillon et de 8,45 $ par veau de grain pour l'année 2012.
« Cette annonce est la preuve que le gouvernement du Québec soutient les producteurs bovins grâce à des programmes flexibles qui répondent adéquatement à leurs besoins. Nos actions témoignent de l'importance que nous accordons au maintien et au développement de la qualité de nos produits locaux, un objectif clair de la Politique de souveraineté alimentaire », a affirmé le vice-premier ministre et ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, M. François Gendron.
La Financière agricole joue un rôle de premier plan dans le développement économique et durable du secteur agricole et forestier québécois. Avec un volume de prêts qui atteint 4,4 milliards et des valeurs assurées qui s'élèvent à près de 4,8 milliards de dollars, elle soutient 26 000 entreprises agricoles et forestières. Pour assurer leur stabilité économique et financière, elle met à leur disposition des produits et des services de qualité en matière de protection du revenu et d'assurance, de capital de risque, ainsi que de financement.
Source : Louis-Pierre Ducharme, porte-parole FADQ - Direction des communications et du marketing

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation