RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le ministre MacAulay veut un ALENA solide pour les agriculteurs

Yannick PATELLI ,

Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire

La Vie agricole a pu assister ce matin aux coulisses de la 3e ronde de négociations de l’ALENA qui se tient à l’édifice Lester B.Pearson (Affaires mondiales Canada) au 125 Sussex à Ottawa. Après une première prise de contact en serrant les mains de tous les intervenants, le ministre de l’Agriculture du Canada Lawrence MacAulay a lancé cette journée en souhaitant la bienvenue aux négociateurs présents. Il souhaite un ALENA solide pour les agriculteurs du Canada.

Le gouvernement du Canada demeure résolu à entendre le point de vue de tous les Canadiens sur le commerce et le ministre Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, et Andrew Leslie, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères (Relations Canada-États-Unis), tiennent aujourd’hui une table ronde avec des intervenants du secteur agricole canadien, incluant entre autres les secteurs bovins, des produits laitiers et des grains. Les discussions portent sur la façon dont le secteur peut maximiser les avantages d’un ALENA modernisé et trouver des moyens de rendre le marché agricole de l’Amérique du Nord encore plus solide : « Un ALENA solide est important aux agriculteurs et à notre économie. Des millions d'emplois dans le secteur sont soutenus en Amérique du Nord par l'ALENA, lequel a contribué à accroître le commerce agricole entre nos trois nations à 85 milliards de dollars par an. Le gouvernement continue de travailler avec les agriculteurs canadiens pour que le commerce demeure un moteur de croissance et de prospérité pour nos pays. », a déclaré le ministre Lawrence MacAulay.

Édifice Lester B.Pearson, Salle Robertson