RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

MacAulay travaille pour maximiser les exportations des producteurs canadiens

LVA ,

 L’AECG ( accord Canada-Europe) crée des débouchés pour les agriculteurs et les transformateurs d’alimentaires Canadiens à un important salon commercial de l’Europe selon le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire du Canada, Lawrence MacAulay. Les agriculteurs et les transformateurs d’alimentaires canadiens verront plus de leurs produits exportés vers l'Europe, a-t-il dit aujourd’hui depuis Cologne en Allemagne à la fin de la première étape de sa mission agrocommerciale de 10 jours en Europe. 

Dans le cadre des efforts qu’il déploie pour tirer parti de l’application provisoire de l'Accord économique et commercial global Canada-Union européenne (AECG), le ministre s’est rendu au salon ANUGA, la plus grande exposition d’aliments et de boissons au monde, où il a rencontré des exposants canadiens et participé à une activité de réseautage pour faciliter la création de nouveaux débouchés commerciaux.

« Cette mission agrocommerciale souligne l’engagement du gouvernement du Canada à promouvoir les débouchés commerciaux à l’étranger et à favoriser les investissements afin de créer de bons emplois bien rémunérés pour accroître notre classe moyenne. Les liens commerciaux établis par nos entreprises et nos exportateurs ici en Europe sont essentiels à l’expansion et à la diversification des marchés pour les produits agricoles et agroalimentaires salubres de qualité supérieure du Canada. » a-t-il souligné.

Les représentants du secteur canadien ont affirmé avoir déniché plus de 2 500 occasions d’affaires, dont plus de 35 pour cent devraient se concrétiser. Ils ont également signalé des ventes sur place d’environ 31,7 millions de dollars et prévu des ventes de 321.9 millions de dollars pour la prochaine année.

Le secteur canadien estime que la hausse des exportations de produits agricoles et agroalimentaires grâce à l’AECG pourrait aller jusqu’à 1,5 milliard de dollars par année. Cet accord historique procurera un avantage concurrentiel au secteur sur le marché de l’UE et aidera le Canada à hausser ses exportations agroalimentaires annuelles à 75 milliards de dollars d’ici 2025.

La conclusion d’accords commerciaux est l’un des moyens auxquels le gouvernement du Canada a recours pour assurer la croissance du secteur agricole et agroalimentaire tout en créant des emplois bien rémunérés au Canada.

Le ministre MacAulay poursuivra sa mission aujourd’hui et demain en Belgique. Il rencontrera des représentants de l’Union européenne et dirigera des réunions d’affaires avec des importateurs de produits agricoles à Bruxelles et il visitera ensuite le port maritime d’Anvers.