RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
ITA

Sylvie D’Amours, le retour

Yannick PATELLI ,

Si la députée Geneviève Guilbault fraîchement élue à la Coalition Avenir Québec (CAQ) dans la circonscription Louis-Hébert à Québec devient la porte-parole à la famille pour son parti à l’Assemblée nationale, c’est un retour à ses premiers amours pour Sylvie D’Amours qui reprend son poste de porte-parole à l’Agriculture. 

Nul doute que la CAQ retrouve ainsi une « senior » pour ce domaine stratégique sur le plan économique du Québec. À l’heure où  la CAQ croit de plus en plus pouvoir remporter le pouvoir en 2018, Sylvie D’Amours vient de franchir la première marche pour devenir ministre de l’Agriculture. Une place qu’une seule femme a obtenue dans l’histoire du Québec: Françoise Gauthier sous les libéraux de 2003 à 2005.

Sylvie D’Amours qui confiait à La Vie agricole lors du lancement montréalais du documentaire : « La ferme et son État» sa passion intrinsèque pour l’agriculture revient aujourd’hui vers des dossiers qu’elle maîtrise avec précision. Ce retour de D'Amours à l'agriculture pourrait être un bon coup pour la CAQ.

Donald Martel qui a fait un passage plutôt dans l’ombre au poste de porte-parole à l’agriculture s’occupera désormais de la stratégie maritime au sein de la CAQ.

Un choix inévitable dit Samuel Poulin

Samuel Poulin, attaché de presse du caucus de la CAQ a précisé par téléphone à La Vie agricole : « Le retour de Sylvie D’Amours à l’agriculture était un choix inévitable en lien avec sa forte connaissance dans le domaine agricole. Elle s’est d’ailleurs démarquée au cours des dernières années dans ce domaine. C’est une passionnée de l’agriculture. Ce secteur est très important pour le Québec et la CAQ en fera une priorité dans son programme en vue des prochaines élections»