RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Innover pour accroître la production

LVA ,

Le gouvernement du Canada met en avant-plan la science et l’innovation, et la compétitivité du secteur agricole dans son ensemble pour créer de meilleures occasions d’affaires pour les producteurs et les Canadiens de dire le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay.

Le secrétaire parlementaire, Jean-Claude Poissant, a annoncé le 12 octobre dernier un investissement de 848 673 dollars dans deux projets du Centre de recherche en sciences animales de Deschambault (CRSAD). Le premier vise à accroître l’efficacité pollinisatrice des abeilles pour un meilleur rendement dans la culture de canneberges. Et le second a pour objectif d’élaborer des stratégies durables pour standardiser la fabrication et l’utilisation de litières recyclées en production laitière, afin d’améliorer la performance environnementale du secteur sans diminuer la rentabilité des entreprises, et de répondre aux préoccupations des consommateurs.

Un financement de 183 127 dollars permettra au CRSAD de déterminer la meilleure méthode de nourrissage des abeilles avec du sirop de saccharose, et de tester des variantes de cette méthode, afin de maximiser leur efficacité pollinisatrice dans la culture de canneberges. Les résultats de ce projet visent l’augmentation du rendement et une baisse des coûts de nourrissage.

Grâce à un autre financement de 665 546 dollars, le CRSAD pourra établir les meilleures méthodes de fabrication de litières recyclées à base de fumier, et faire des recommandations sur les meilleurs modes de gestion, pratiques et technologies à adopter, en tenant compte du bien-être des animaux et des travailleurs, sans oublier la salubrité des produits. Les producteurs laitiers pourront ainsi réduire leurs coûts d’opérations et réutiliser ou vendre l’énergie produite par les bio-digesteurs, ce qui leur fournira une autre source de revenus.

« Ces investissements judicieux dans la recherche et l’innovation s’inscrivent dans l’effort continu du gouvernement du Canada de renforcer le secteur agricole. Les projets du Centre de recherche en sciences animales de Deschambault permettront à nos producteurs de canneberges d’être plus compétitifs, et à notre secteur laitier de demeurer un chef de file mondial en développement durable. L’augmentation de la production de canneberges et de l’utilisation de litières recyclées au Canada et ailleurs dans le monde renforceront notre économie, créeront de l’emploi et accroîtront la prospérité de tous les Canadiens. » a expliqué Jean-Claude Poissant.