RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Prévention des infestations par les insectes lors de l'entreposage du grain



COMMUNIQUÉ - WINNIPEG, le 6 sept. 2013 /CNW/ - Alors que l'on entreprend la récolte de grain de 2013, il est important que les producteurs de grain prennent des mesures dès maintenant pour diminuer les risques d'infestation par les insectes dans le grain entreposé, selon la Commission canadienne des grains.

« Bien que cet été n'ait pas été aussi chaud que l'an dernier, il y a une forte possibilité que des insectes ravageurs des grains entreposés infestent les cellules alors que le grain récolté est mis en entreposage », explique Brent Elliott, agent de salubrité et de prévention des infestations.

Avant la récolte

Même avant le début de la récolte, les insectes peuvent être attirés par les cellules s'il s'y trouve suffisamment de débris pour leur permettre de se nourrir. Afin de préparer leurs cellules vides en vue de l'entreposage, les producteurs peuvent prendre les mesures suivantes :

  • Veiller à ce que les cellules et leurs environs soient propres et exempts de débris.
  • Réparer ou sceller toute fissure ou crevasse. Même une petite quantité de grain peut attirer des insectes.
  • Traiter les cellules à l'aide d'un insecticide homologué.
  • Nettoyer et traiter les chambres de répartition d'air et les espaces sous le plancher des cellules, où des débris peuvent s'accumuler et attirer des insectes.

 

Après la récolte

Afin de maintenir la qualité générale du grain et de limiter les problèmes d'infestation par les insectes une fois le grain entreposé, les producteurs devraient sécher le grain avant de l'entreposer, au besoin, pour le ramener à la teneur en eau recommandée.

Voici les plages gourd et humide des céréales figurant dans le Guide officiel du classement des grains :

 

Grain Gourd (%) Humide (%)
Blé, toutes les classes de 14,6 à 17,0 plus de 17,0
Avoine de 13,6 à 17,0 plus de 17,0
Orge brassicole de 13,6 à 17,0 plus de 17,0
Orge alimentaire, grains vêtus de 13,6 à 17,0 plus de 17,0
Orge alimentaire, grains nus de 14,1 à 17,0 plus de 17,0
Orge à des fins générales, grains vêtus et grains nus de 14,9 à 17,0 plus de 17,0

 

Voici d'autres mesures que les producteurs devraient prendre :

  • Recourir à la ventilation pour aider à contrôler la température et la teneur en eau du grain en entreposage, particulièrement si le grain est entreposé à une température élevée.
  • Abaisser la température du grain au-dessous de 15 °C et le ramener à la teneur en eau recommandée le plus rapidement possible.
  • Conserver la température du grain à un niveau bas et constant, en deçà de 15 °C.
  • Lorsque la température est élevée pendant la journée, n'utiliser les ventilateurs que pendant la nuit.
  • Lorsque la température ambiante est inférieure à celle du grain, les ventilateurs doivent être en marche en tout temps afin de refroidir et d'assécher le grain.
  • S'ils ont recours à la ventilation, niveler le mieux possible la surface du grain dans la cellule pour éviter l'accumulation d'humidité dans le cône.
  • Surveiller le grain régulièrement pour veiller à ce que les insectes ne deviennent pas un problème.

 

La Commission canadienne des grains offre de l'information sur la gestion du grain entreposé, sur son site Web, à www.grainscanada.gc.ca.

À propos de la Commission canadienne des grains

La Commission canadienne des grains est l'organisme fédéral chargé d'établir et de maintenir les normes de qualité visant les grains du Canada. Ses programmes permettent d'expédier des grains qui répondent régulièrement aux exigences des contrats en matière de qualité, de salubrité et de quantité. De plus, la Commission canadienne des grains réglemente l'industrie des grains pour protéger les droits des producteurs et assurer l'intégrité du commerce des grains.

Information pertinente

 

SOURCE Commission canadienne des grains

Renseignements :

 

Rémi Gosselin
Gestionnaire, Services intégrés d'information
Commission canadienne des grains