RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Agropur grandit aussi à l’étranger, mais s’inquiète pour ici!

Yannick PATELLI ,

Lors de son passage au CORIM ( Conseil des relations internationales de Montréal), le 17 octobre dernier, René Moreau, président de la coopérative Agropur a fait état des ententes internationales, notamment de l’accord Canada/Europe (CETA/AECG) et de l’entente  entre les Canada, les États-Unis et le Mexique. Il a classifié les demandes américaines en lien avec l’ALENA d’inacceptables.

Il a souligné qu’Agropur au cours des dernières années a réalisé  deux fusions et neuf acquisitions, dont deux, aux États-Unis pour un investissement total de 1,7 milliard de dollars. «Grâce à ces transactions, le chiffre d’affaires a augmenté de 13 % par année», a-t-il dit.

Agropur reconnaît l’importance des traités commerciaux entre les pays, mais demande que ceux-ci reflètent mieux les réalités de chacun des intervenants. «L’accord Canada-Europe fera en sorte que d’ici 2022, 40 % des formages consommés au Canada seront importés», a précisé le président d’Agropur. Et il s’est dit déçu que les fabricants ne soient pas devenus les principaux importateurs des nouveaux volumes de fromage puisque seulement 45 % des quotas d’importation sont octroyés au fabricant.