RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Inquiétude dans la forêt

LVA ,

Le 2 novembre dernier la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a dénoncé la décision du Département du commerce des États-Unis d’imposer au bois-d’œuvre des droits compensatoires moyens de 14,25% et des mesures antidumping de 6,58%,pour un total de 20,83% en surtaxe. Dans le même souffle, la FQM a demandé aux gouvernements canadien et québécois de maintenir les programmes de prêts et garantie de prêts et de s’assurer que les entreprises puissent recevoir les sommes rapidement.

La FQM a aussi demandé au gouvernement du Québec de continuer ses démarches afin de faire reconnaitre son régime forestier particulier pour que le Québec soit exclu de l’imposition de tout droit compensatoire.  Le risque d’une multiplication des poursuites envers l’industrie du bois canadienne est bien réel et pourrait avoir des conséquences graves sur les communautés forestières.

De son côté La Fédération des producteurs forestiers du Québec ( FPFQ) a réitéré le novembre également par voie de communiqué, l’importance de défendre les particularités de la forêt privée dans le litige qui opposera les États-Unis et le Canada dans le dossier du bois d’œuvre. La FPFQ rappelle que ce conflit sera dommageables pour  les scieries canadiennes et leurs employés mais aussi pour les fournisseurs de bois rond que sont les 134 000 propriétaires forestiers québécois. La FPFQ précise qu’en 2016, ils ont fourni 16 % des approvisionnements des scieries du Québec.