RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

GO: confiants malgré les demandes écrites des États-Unis d’abolir les quotas !

Yannick PATELLI ,

Laurent Lessard, Benoît Fontaine et Raymond Bachand à Mexico

Benoît Fontaine, président des producteurs de poulet du Canada, a rejoint La Vie agricole par téléphone juste avant son départ de Mexico aujourd’hui alors que se terminait au Mexique la cinquième ronde des négociations sur l’ALENA. Il nous a confirmé que les demandes des États-Unis de voir disparaître la gestion de l’offre et les quotas au Canada est effective et écrite dans les documents qui ont servi aux négociations de Mexico ces derniers jours. 

Par contre il s’est dit très optimiste sur la ligne dure souhaitée par tous au Canada : « C’était très rafraîchissant de voir côte à côte le ministre de l’Agriculture du Québec et de l’Ontario pour défendre la gestion de l’offre. C’était puissant !», a-t-il précisé.

Benoît Fontaine nous a souligné qu’étaient présents le ministre de l’Ontario Jeff Leal, le ministre de l’Agriculture du Québec, Laurent  Lessard, le négociateur  en chef pour le gouvernement du Québec, Raymond Bachand lors des rencontres auxquelles il a participé. Toutefois si personne du gouvernement fédéral n’était là lors des négociations auxquelles toutes ces personnes ont participé, Benoit Fontaine se dit  très confiant puisque, dit-il : « Justin Trudeau s’est engagé officiellement en chambre à défendre la gestion de l’offre, et le ministre de l’Agriculture du Canada MacAulay aussi.»

Benoît Fontaine questionné sur la position du Mexique concernant la gestion de l’offre nous a précisé : « Sur d’autres points le Canada et le Mexique s’entendent bien, mais la gestion de l’offre ne semble pas soulever des passions ici par contre le Mexique sait qu’ils sont le premier fournisseur de poulets pour les États-Unis et nous les deuxièmes et que cela se passe bien depuis 23 ans.»

Il semble que la négociation sur le plan de la gestion de l’offre soit donc actuellement  plus bilatérale, mais rien ne dit que le Mexique ne rentrera pas dans la danse d’ici quelques semaines. 

La 6e ronde des négociations sur L’ALENA aura lieu à Montréal en janvier, d’ici là des rencontres intermédiaires auront lieu à Washington à la mi-décembre, nous a-t-il précisé.