RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Des points de présence d’Internet Haut Débit confirmés dans 21 collectivités

LVA ,

Dans le cadre du programme Québec branché, dont le ministre Stéphane Billette nous parlait la semaine passée, le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada soutiennent, à hauteur de 2 399 424 $ chacun, un projet de TARGO Communications totalisant 5 952 053 $. 

Ce projet permettra d’établir des points de présence d’Internet haut débit dans 35 collectivités de la Montérégie, dont 21 se trouvent dans les MRC des Jardins‑de‑Napierville, de Beauharnois-Salaberry, du Haut-Richelieu et de Roussillon. Il est prévu qu’en tout, 2 096 foyers auront accès à des services Internet haut débit dans la région grâce à ce projet a-t-on pu savoir ce matin.

Le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, au nom de la vice‑première ministre, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, Mme Dominique Anglade, et la députée de Châteauguay–Lacolle, Mme Brenda Shanahan, au nom du ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique, Navdeep Bains, en ont fait l’annonce aujourd’hui même.

Le programme Québec branché a pour objectif de fournir des services Internet haut débit aux régions et aux localités qui sont actuellement mal ou non desservies. La sélection et le financement des projets ont été faits en complémentarité avec le programme fédéral Brancher pour innover. En tout, plus de 80 projets ont été sélectionnés dans 14 régions du Québec.

 « Le programme Québec branché est une initiative porteuse qui répond aux besoins grandissants des milieux ruraux pour des services Internet haut débit. Il contribuera à l’attractivité et à la rétention des familles et des entreprises dans la région. Je tiens à souligner l’engagement des acteurs régionaux en faveur de notre prospérité collective. », de dire Stéphane Billette.