RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Aide d’Ottawa et Québec suite aux dommages causés par la grêle

LVA ,

Le gouvernement du Québec et le gouvernement du Canada accordent une aide pouvant atteindre 13 millions de dollars pour compenser les dépenses supplémentaires exceptionnelles effectuées par les entreprises touchées à la suite des dommages causés aux cultures par les épisodes de grêle survenus en 2017. Cette aide est versée en vertu de l’Initiative Canada-Québec d’aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes exceptionnels de grêle, par l’entremise du programme Agri-relance prévu à l’accord-cadre Cultivons l’avenir 2. Cette initiative est un complément de l’assurance récolte, dont une part de 4,1 millions de dollars a déjà été versée sur les 8 millions de dollars destinés à la région. On se rappellera quant 2017, plusieurs épisodes de grêle exceptionnellement intenses ont frappé les régions du Saguenay‑Lac-Saint-Jean, de la Montérégie, de la Chaudière-Appalaches et du Bas-Saint-Laurent, détruisant parfois complètement les cultures et occasionnant des dommages aux installations agricoles.

Au nom du ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, Laurent Lessard, le ministre délégué aux Petites et Moyennes Entreprises, à l’Allègement réglementaire et au Développement économique régional, Stéphane Billette, et, au nom du ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, le député fédéral de La Prairie et secrétaire parlementaire du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Jean-Claude Poissant, en ont fait l’annonce en soulignant que cette mesure exceptionnelle répondait à une situation exceptionnelle.

L’ampleur des dommages causés par les épisodes de grêle en 2017 dépasse en effet largement celle des événements de même nature dans les dernières années et témoigne ainsi de la gravité de la situation. Les deux élus de la région ont également précisé que l’aide offerte ne remplace en rien la couverture d’assurance récolte dont peuvent se prévaloir les agriculteurs. Cette initiative vise plutôt à soutenir les entreprises agricoles qui ont engagé des dépenses exceptionnelles liées à cet événement climatique et qui ne sont pas couvertes par les programmes existants.

« Les gouvernements du Canada et du Québec s’associent pour aider les agriculteurs de quatre régions du Québec, dont celle de la Montérégie, à surmonter les défis et les épreuves engendrés par les épisodes de grêle survenus l’été dernier. Cette collaboration témoigne de l’engagement de nos gouvernements à appuyer le secteur agricole et à prendre des mesures concrètes pour faciliter le rétablissement du marché. L’Initiative couvrira les coûts extraordinaires associés à la remise sur pied des installations et à la reprise des activités; voilà un bon coup de main pour les entreprises agricoles touchées et leur famille ! », a dit Jean-Claude Poissant.

« Au Québec, et tout particulièrement dans la Montérégie, l’agriculture est un secteur vital de l’économie. Sans aide financière pour faire face aux événements climatiques exceptionnels, les entreprises agricoles peuvent se retrouver en mauvaise posture. L’aide accordée permettra de couvrir les dépenses exceptionnelles, comme les coûts liés au pompage de l’eau hors des terres arables ou l’implantation d’une culture de couverture. Je suis certain que l’Initiative Canada-Québec d’aide aux entreprises agricoles affectées par les épisodes de grêle exceptionnels sera bénéfique pour la relance des activités de production dans les régions touchées. » a déclaré quant à lui Stéphane Billette.