RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
CLD Napierville Autosuffisance bandeau

Soutenir la croissance du secteur canadien des produits biologiques

LVA ,

Justin Trudeau et Lawrence MacAulay

L’industrie canadienne des produits biologiques est parmi les secteurs agricoles qui connaissent la croissance la plus rapide au Canada, et ce, grâce au travail acharné des producteurs et transformateurs alimentaires biologiques canadiens, qui ont gagné le respect des consommateurs aux quatre coins du monde pour leurs produits biologiques nutritifs, durables et de grande qualité selon le communiqué émis ces jours-ci par le gouvernement fédéral.

«La croissance du secteur canadien des produits biologiques, dont les ventes au détail se chiffraient à 5,4 milliards de dollars en 2017, contribuera à l’atteinte de l’objectif ambitieux de notre gouvernement, qui est d’exporter pour 75 milliards de dollars de produits agroalimentaires par année d’ici 2025.» dit-on.

Le gouvernement du Canada précise qu’il fournira à l’Office des normes générales du Canada (ONGC) les fonds nécessaires pour couvrir les coûts liés à l’examen des Normes canadiennes sur l’agriculture biologique de 2020.

Le ministre MacAulay a aussi annoncé un financement de 72 500 $ à Cultivons biologique Canada pour l’élaboration d’un guide convivial sur les Normes canadiennes sur l’agriculture biologique. Ce guide aidera les producteurs, les transformateurs, les manutentionnaires et les fabricants du secteur biologique canadien, ainsi que les personnes qui souhaitent en faire partie, à comprendre clairement les exigences auxquelles satisfaire pour devenir un producteur certifié biologique au Canada.

De plus, l’Association pour le commerce des produits biologiques au Canada (ACPB) a obtenu des fonds additionnels de 95 114 $ au titre du programme Agri-marketing pour sa stratégie de développement des marchés internationaux. Ces fonds permettront à l’ACPB d’assister à des expositions et à des congrès internationaux et de mener des missions à l’étranger pour faire connaître les produits biologiques canadiens dans les marchés clés de l’Europe, des États-Unis, de l’Asie et de l’Amérique latine.

 « Les produits biologiques offerts par les agriculteurs et les transformateurs canadiens sont de grande qualité et sont recherchés par les consommateurs au Canada et à l’étranger. Notre gouvernement est heureux de collaborer étroitement avec ce secteur important, pour contribuer à l’atteinte de l’objectif de notre gouvernement – qui est d’exporter pour 75 milliards de dollars de produits agroalimentaires d’ici 2025 – et pour soutenir l’accès à des emplois bien rémunérés chez la classe moyenne. C’est pourquoi il est si important de trouver une solution concernant la mise à jour des Normes canadiennes sur l’agriculture biologique, car celles-ci garantissent la reconnaissance de la qualité de nos produits biologiques à l’échelle internationale. », a précisé Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire