RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

L’ANCQ et son événement incontournable

LVA ,

Joëlle Noreau

Le 15 janvier dernier se tenait l’événement annuel «Conférences et Cocktail dinatoire» de l’ANCQ inc. Plus de 160 personnes provenant de l’industrie agricole, de l’agroalimentaire ainsi que d’instances gouvernementales ont participé à cet événement.

Trois sujets majeurs : les pesticides, que nous réserve 2018 du point de vue de l’économie et l’an «1» de la présidence de monsieur Trump.

En regard des pesticides, monsieur Jean Durand de l’Association professionnelle en nutrition des cultures (APNC) a précisé que l’industrie est dans l’attente de la publication de la règlementation du gouvernement du Québec sur les pesticides.

Pour sa part, madame Joëlle Noreau des Études économiques du Mouvement Desjardins, elle a tenu des propos rassurants sur l’économie en général mais plus particulièrement sur l’évolution des taux d’intérêt et de la valeur de la monnaie canadienne en regard du dollar américain. Cependant, madame Noreau a soutenu que la grande inconnue qui demeure est l’avenir de l’ALENA.

Monsieur Charles-Phillipe David, fondateur de la Chaire Raoul-Dandurand, a décrit souvent avec humour l’an «1» du président Trump et a expliqué à l’auditoire que bien que monsieur Trump détienne beaucoup de pouvoir à titre de président, il n’est pas le seule à tout décider. À l’instar de madame Noreau, monsieur David a aussi déclaré que pour les canadiens la question importante est et demeure l’ALENA.

Les commentaires entendus au cours de la soirée qui a suivi ces conférences étaient très positifs.