RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pierre Paradis pas encore prêt à s’exprimer, mais aux aguets

LVA ,

Pierre Paradis

Denis Paradis, le frère de l’ancien ministre de l’Agriculture Pierre Paradis, a confié au journal Le Soleil le 7 février dernier que M. Paradis n’est pas encore prêt pour un retour à l’Assemblée nationale. Louisette Hébert, son attachée politique et responsable de comté à Cowansville, a assuré à La Vie agricole qu’elle est en contact permanent avec lui. 

La Vie agricole a reçu au cours des derniers jours des appels et des courriels de producteurs qui se réjouissaient d’un retour possible de l’ancien ministre de l’Agriculture. Certains nous disaient même, qu’en cette semaine du 10e anniversaire du Rapport Pronovost, qu’il porterait un message fort aux côtés du Premier ministre Philippe Couillard en évoquant la prochaine politique bioalimentaire du gouvernement libéral.

Il n’en n' a rien été. Les espoirs de ces producteurs sont restés au stade des rumeurs.

Comme le confiait son frère Denis au journal Le Soleil récemment, les symptômes de sa commotion cérébrale sont réapparus la semaine dernière.

Le bureau de comté de Pierre Paradis a opiné dans le même sens.

Son attachée politique dans son comté nous a affirmé être en mesure d’échanger avec M.Paradis tous les jours même s’il ne peut se rendre à son bureau. Selon elle, les dossiers du comté avancent quand même.

La Vie agricole qui a été en contact quasi quotidien avec son bureau de comté cette semaine a eu la confirmation que Pierre Paradis a pris connaissance des demandes faites par notre publication afin de le rencontrer lorsqu’il sera prêt à faire un retour en politique active.

Pour le moment personne n’est en mesure de dire si Pierre Paradis sera des prochaines élections provinciales et quelle forme prendra son retour dans la vie publique, lui qui a été blanchi des accusations qui pesaient contre lui il y a maintenant plus d’un an. On se rappellera que son retrait de la vie politique a correspondu aussi à une commotion cérébrale dans le cadre d’une chute subie dans la même période que les accusations portées contre lui par sa directrice de cabinet de l’époque.

Son frère Denis restait confiant d’un retour potentiel de Pierre Paradis dans l’arène politique lorsqu’il confiait au journal Le Soleil le 7 février dernier : « Je le connais bien. S’il est en santé, il va vouloir retourner et continuer de se battre pour sa circonscription. »

.