RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Pesticides: Laurent Lessard nous explique avoir été retenu dans sa circonscription!

Yannick PATELLI ,

Laurent Lessard

Laurent Lessard était retenu pour des activités dans sa circonscription, ce qui l’a empêché de se joindre à Isabelle Mélançon hier. La Vie agricole a rejoint aujourd’hui Mathieu Gaudreault, l’attaché de presse du ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard, qui était absent hier lors de l’annonce faite à Château-Richer par la ministre de l’Environnement, Isabelle Mélançon, lorsque celle-ci dévoilait le tout nouveau règlement pour minimiser l’utilisation des pesticides notamment dans le monde agricole.

Le ministre de l’Agriculture par le biais de son attaché de presse nous a fait savoir  qu’il n’était «pas en mesure de participer à l’annonce, car il avait des obligations dans sa circonscription».

Pour Lessard, le MAPAQ accompagne le projet de la ministre Mélançon

«Concernant le contenu de l’annonce, nous avons démontré notre ferme intention d’appuyer les producteurs agricoles touchés par ces nouvelles mesures. C’est pourquoi 14 millions de dollars additionnels ont été octroyés au budget du MAPAQ. Il est essentiel de bien accompagner les agriculteurs. Ainsi, nous collaborons avec l’Ordre des agronomes du Québec pour former leurs membres sur les outils en phytoprotection en lien avec les nouvelles mesures réglementaires.» a fait savoir le ministre Lessard à La Vie agricole.

Le ministre de l’Agriculture justifie ainsi les différentes actions menées autour du projet de la ministre de l’Environnement :

« L’accompagnement du MAPAQ se décline en plusieurs actions :

  • Offrir une aide financière additionnelle aux entreprises afin qu’elles fassent une utilisation sécuritaire des pesticides
  • Soutenir davantage les services-conseils liés à la réduction des risques des pesticides
  • Favoriser l’utilisation de moyens alternatifs à l’usage des pesticides
  • Informer les entreprises du secteur des grandes cultures sur les alternatives à l’herbicide atrazine et sur l’utilisation raisonnée des traitements de semences insecticides par le déploiement d’un réseau de vitrines dans 11 régions.»

Un nouveau plan stratégique auquel participent l'UPA et d'autres associations

Le ministre de l’Agriculture et son cabinet ajoutent « qu’un nouveau plan d’action de la stratégie phytosanitaire québécoise en agriculture est en cours d’élaboration, et ce, avec la collaboration de partenaires dont l’Union des producteurs agricoles et des associations de producteurs.»

Ils concluent en disant : « Nous continuerons donc le développement de nouveaux outils en appui à la gestion  intégrée des ennemis des cultures, car c’est avec le travail de tout un chacun que nous continuerons de faire de l’agriculture un moteur de développement pour l’ensemble des régions  du Québec».