RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Le ministre Champagne se réjouit de la publication du texte intégral du PTPGP

LVA ,

Le ministre du Commerce international, François-Philippe Champagne, a annoncé aujourd’hui qu'après avoir fait l’objet de traduction et d’examens juridiques dans 11 pays, le texte intégral du nouveau PTPGP a été publié. Le texte intégral des lettres d'accompagnement bilatérales seront rendues publiques dès que possible.

Le ministre a également publié un rapport sur l’incidence économique prévue du PTPGP, et les deux documents sont maintenant disponibles en ligne sur le site Web d'Affaires mondiales Canada. La signature officielle du PTPGP aura lieu le 8 mars à Santiago, au Chili, en présence des ministres du Commerce des 11 pays membres. Ensemble, les 11 pays membres du PTPGP forment l'une des plus grandes zones commerciales au monde.

 « Nous voulions un bon accord, et c'est ce que nous avons obtenu pour les travailleurs canadiens et leurs familles. Les Canadiens de partout au pays auront un accès préférentiel au marché d'un des plus importants blocs commerciaux au monde. Plus de commerce signifie plus de croissance, et plus de croissance signifie plus d'emplois pour la classe moyenne. », a dit le ministre.

Le commerce aide à renforcer la classe moyenne, car il attire des investissements créateurs d’emploi au Canada et multiplie les possibilités d’exportation pour les entreprises canadiennes vers de grands marchés en plein essor. L’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP) contribue grandement à nous rapprocher de cet objectif. Le PTPGP, c’est 495 millions de personnes et un produit intérieur brut (PIB) combiné de 13,5 mille milliards de dollars canadiens – soit 13,5 % du PIB mondial  a fait savoir le ministre Champagne.

Grâce au PTPGP, le Canada jouira bientôt d’un accès privilégié à un demi-milliard de consommateurs dans le marché le plus dynamique et qui affiche la plus forte croissance au monde – une situation qui renforcera les entreprises canadiennes, fera croître l’économie et créera de nombreux emplois bien rémunérés pour la classe moyenne canadienne selon le communiqué émis par le cabinet du ministre du Commerce international.