RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Ceta et Mercosur: Les traités de la colère

LVA ,

Outre-Atlantique, non seulement les traités internationaux font parler comme ici mais ils font aussi descendre les producteurs dans la rue. L’Agence France Presse (AFP) rapporte que plusieurs manifestations d'agriculteurs en colère contre le projet d'accord de libre-échange entre l'Union européenne et le Mercosur ( Le Marché commun du Sud, qui regroupe plusieurs pays de l'Amérique du Sud) étaient organisées aujourd’hui dans diverses régions de France, à l'appel entre autres de la FNSEA, le principal syndicat agricole français. 

Des producteurs de bœufs déclaraient ce soir qu’après le traité Canada/Europe (CETA), celui-ci devenait une nouvelle embûche pour la filière bovine française. Les traités qu’il s’agisse du CETA ou de Mercosur sont perçus par les producteurs de l’hexagone comme des «traités de la colère» tant ils mettent en danger leurs exploitations, disent-ils.

Avec cette nouvelle entente du Mercosur les éleveurs français craignent l'importation chaque année en Europe de 70.000 tonnes de viande bovine sud-américaine, sans droits de douanes.

"Le gouvernement français nous abandonne. (…) on signe des accords pour importer de la viande de pays où les normes ne sont pas les mêmes", disait aujourd’hui à l'AFP Sébastien Poncet, président des Jeunes agriculteurs de l'Isère.

Dans la Loire et en Saône-et-Loire, entre Saint-Etienne et Lyon, une quarantaine de tracteurs participaient à des opérations escargots qui visent à ralentir la circulation pour sensibiliser les consommateurs à la problématique vécue par les agriculteurs et pour faire pression sur les décideurs. Des manifestations avaient lieu au même moment dans l’Ouest et le Sud-Ouest de la France.

Ailleurs comme en Charente, c’est du fumier qui a été déversé sur les parkings de plusieurs grandes surfaces.

Crédit-Photo : La Dépêche