RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

«Ne plus voir les aides comme un complément de revenu et sortir du statu quo» - Macron

LVA ,

Le Salon de l’Agriculture ouvre ses portes en France demain et le président de la République française, Emmanuel Macron, s’est exprimé sur sa vision de l’agriculture cette semaine. Il s’est adressé aux producteurs de l’hexagone en leur  rappelant qu’il ne fallait plus voir les aides comme un complément de revenu et que la sortie du statu quo était nécessaire. 

«Les aides, notamment européennes, ne devront plus être vues comme un complément de revenu, mais comme des outils de gestion de crise et des manières de se prémunir contre la volatilité ou les aléas climatiques» a précisé le président de la France selon ce que rapporte le journal Les Échos.

Ils souhaitent des agriculteurs responsables, capables de se constituer des réserves les bonnes années et de les réinjecter lorsque la conjoncture se dégrade.

En conclusion des États généraux sur l’alimentation

La France vient de terminer ses États généraux de l’Alimentation, vaste consultation qui a conclu que désormais les prix alimentaires seraient  calculés sur la base du coût de production agricole, pour permettre aux agriculteurs de vivre de leur travail.

Les conclusions États généraux de l’Alimentation portent également des intentions fortes avec un plan de réduction des pesticides qui sera dévoilé sous peu.

Le problème n’est pas le marché extérieur, mais le statu quo interne

Sur les traités signés qui font tomber les douanes tarifaires Emmanuel Macron a spécifié : «Ce n'est pas le Mercosur qui est à l'origine de vos problèmes, mais ceux qui jouent sur un marché français fermé, qu'ils ont organisé pour leurs intérêts propres pensant qu'il resterait toujours à leur main. Retroussez-vous les manches pour sortir de là. Je vous y aiderai », selon ce que rapporte le journal Les Échos.