RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

La FQM demande au fédéral le respect de son autonomie dans ses compétences

LVA ,

Jacques Demers, président de la FQM

La Fédération québécoise des municipalités (FQM) a profité d’une rencontre avec le secrétaire parlementaire du ministre des Finances, M. Joël Lightbound, pour échanger sur les principaux enjeux économiques et fiscaux entre Ottawa et les municipalités du Québec pour l’année 2018.

« Pour nos municipalités, il est important d’avoir accès à des programmes d’infrastructures respectueux de notre capacité de payer et de notre aptitude à effectuer des travaux de la manière la plus efficiente. Il faut que le gouvernement fédéral respecte notre autonomie dans nos champs de compétence et nous accorde la flexibilité nécessaire pour investir les fonds destinés aux infrastructures là où ils sont requis », a commenté le président de la FQM, M. Jacques Demers.

Pour ce faire, la Fédération demande au gouvernement fédéral que les travaux en régie et les travaux d’ingénierie des MRC soient dorénavant admissibles dans les prochaines ententes. Elle réclame que ces ententes limitent la contribution des municipalités à 20 % afin de respecter leur capacité de payer.

« Le gouvernement fédéral joue aussi un rôle très important dans le développement économique de nos régions. Or, les investissements pour doter les municipalités en milieu rural d’une couverture cellulaire ou bien pour offrir une desserte de transport aérien régional adéquate sont grandement insuffisants, voire totalement absents. Il faut qu’Ottawa corrige le tir, et ce, rapidement », a ajouté M. Demers.

Finalement, la FQM a rappelé à M. Lightbound que les négociations qui ont cours présentement sur les accords en matière de commerce international doivent être à l’avantage de l’ensemble des milieux de vie du Canada.

« Ottawa se doit de protéger intégralement le système de gestion de l’offre actuellement en vigueur. Celui-ci assure la stabilité de plusieurs de nos secteurs agricoles et il est un vecteur essentiel de l’occupation dynamique de notre territoire et de la vitalité de nos régions. Il doit soutenir les secteurs stratégiques de nos économies régionales en particulier le secteur forestier », a conclu le président, en ajoutant que la FQM avait remis une copie de la déclaration commune S’engager pour développer les économies de la forêt signée à l’automne dernier lors du Forum des communautés forestières.