RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

«Les dirigeants agricoles ne sont pas très impressionnés par le budget fédéral de 2018», dit Ron Bonnett !

LVA ,

Ron Bonnett

Le président de la Fédération canadienne de l'agriculture (FCA), Ron Bonnett, en réaction au budget fédéral de 2018,  annoncé aujourd'hui par le ministre des Finances, Bill Morneau a déclaré : « La Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) se réjouit que le budget de 2018 comprenne des investissements modérés qui appuieront le secteur de l'agriculture, mais est déçue que le gouvernement n'ait pas donné suite directement à la vision énoncée dans le budget de l'an dernier, qui fixait des objectifs ambitieux pour favoriser la croissance de l'industrie au profit de tous les Canadiens».

Dans un mémoire prébudgétaire, la FCA recommandait un éventail d'options stratégiques pour accroître la profitabilité et la compétitivité du secteur - des investissements qui auraient renforcé les possibilités dans une industrie où l'on trouve déjà un emploi sur huit au Canada. Or, dans son discours et plan budgétaire, le ministre a relativement peu parlé du secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire note la FCA.

Toutefois la FCA est heureuse de voir les engagements pris pour moderniser les systèmes de réglementation, reconnaître l'innovation, appuyer la conquête de nouveaux marchés et mettre plus de capital à la disposition des femmes entrepreneures. L'accent continu mis sur la recherche et l'innovation est également une mesure positive, et nous avons hâte de collaborer avec le gouvernement pour mieux comprendre comment l'agriculture au Canada peut bénéficier de diverses initiatives.

Plus de temps nécessaire pour examiner la législation

En ce qui concerne la réforme fiscale touchant les petites entreprises, la FCA voit d'un bon œil les clarifications fournies concernant les changements dans le traitement des revenus de placements passifs. Toutefois, il faudra plus de temps pour examiner la législation plus en profondeur.