RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Attention aux pesticides dans le vin ?

Emile S.Fouda, correspondant La Vie agricole en France ,

Gilles-Eric Séralini

Notre correspondant en France Émile S.Fouda a rencontré le professeur Gilles-Éric Séralini pour lui parler de son dernier livre sur les vins et les pesticides.

Émile S.Fouda : Vin blanc, vin rouge, lequel vous semble t-il le plus pollué?

Gilles-Éric Sérlaini : C'est très variable selon les pratiques des viticulteurs, et cela ne dépend pas de la couleur. Par contre les vins biologiques ou naturels ne contiennent qu'une fois des traces dans tous nos dosages, c'est-à-dire pratiquement presque jamais, alors que les vins conventionnels dans près de 90% des cas ! Dans le vin traité dit conventionnel, ils atteignent des taux des dizaines de milliers de fois au-dessus du seuil admis des pesticides dans l'eau (0,1 microgr/l). Mais dans le vin, ce sont les seuils beaucoup plus laxistes établis pour le raisin qui sont à l'oeuvre.

ESF : Quels sont les risques directs liés à la consommation d'un vin et quels types de produits(pesticides) y trouve-t-on? Et quelles sont les conséquences immédiates sur le corps ou le psychisme ?

GES : Pour les effets d'une surconsommation de vin, on les connaît. On sait moins que c'est une boisson détoxifiante à dose raisonnable notamment à cause de tous ses magnifiques arômes... Ce que les pesticides empêchent ! Au cours de nos recherches, nous avons donné du Roundup à des rats de manière chronique, et dès 0,1 microgr/litre dans l'eau il provoquait des maladies graves des reins et du foie, des tumeurs mammaires, et des dérèglements des hormones sexuelles.

ESF : Est-on condamné à boire du vin bio dans l'intérêt même de l'intégrité des personnes?
GES : Oui formidable condamnation ! Des cavistes se spécialisent dans ces vins non traités, et on y retrouve des arômes exceptionnels que nous n'avions plus l'habitude de sentir avec des vins chimiques, souvent plus chers; car les pesticides déforment le goût comme nous l'avons étudié avec près de 40 professionnels.

ESF : Votre analyse semble montrer qu'il y a des effets  négatifs sur la sexualité des personnes. Dans quelle mesure ces pesticides impactent-ils la libido? Est-ce que c'est grave Docteur"?

GES : Les pesticides sont des inhibiteurs de la reproduction, du sexe, de la libido, de l'activité, chez tous les mammifères étudiés, lorsque consommés involontairement de manière chronique. Les arômes naturels sont tout le contraire, des détoxifiants, stimulateurs du plaisir dès les premières gorgées. Nous l'avons même étudié chez des rats et publié les effets sur leur comportement. Nous l'expliquons dans le livre.

ESF : Que peut-on faire dans ce cas-là?

GES : Très clair, demandez des bons vins naturels, biologiques et biodynamiques pour vos moments de joie ! Expliquez-le à vos restaurateurs, beaucoup s'y mettent ! Petit à petit, vous apprendrez à les reconnaître comme dans notre expérience !

ESF : Peut-on reconnaître un vin issu d’une agriculture utilisant des produits chimiques d’un vin bio? Pouvez-vous nous donner quelques indicateurs en exemple ?

GES : Dans "Le goût des pesticides dans le vin" (Actes Sud) mon co-auteur le Chef Jérôme Douzelet publie un tableau caractéristique du goût des pesticides, aidé par les 40 nez et autres spécialistes ! Cela va du pneu brûlé, à la poussière, en passant par des odeurs de pétrole ou de bonbon chimique ! C'est très spécifique selon les pesticides contaminant les vins ! Voilà pourquoi à la fin du livre nous publions un petit guide du goût des pesticides, qui peut même servir pour reconnaître un aliment ou une autre boisson traitée à l'avenir.

ESF : Est-ce que les salariés viticoles, qui ne pulvérisent pas les pesticides, mais travaillent dans les vignes et les riverains des vignes sont contaminés par les pesticides viticoles?

GES : Ceux qui travaillent dans un milieu traité seront contaminés un jour ou l'autre par contact ou inhalation; j'en connais par contre de nombreux qui ont la chance de cultiver en agro-écologie sans pesticides; ils sont beaucoup moins stressés sans scaphandre pour éviter les produits à tête de mort ! Beaucoup plus heureux !