RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

Lait et viande artificiels, là pour rester!

LVA ,

Kaila Colbin

Selon les médias australiens présents lors de la conférence annuelle australienne sur les produits laitiers à Melbourne, Kaila Colbin, ambassadrice régionale de l'Université de la Singularité de la Silicon Valley a déclaré récemment : «Le lait et la viande fabriqués dans un laboratoire sont là pour rester et les agriculteurs ont besoin de les voir comme un sérieux défi».

Mme Colbin a déclaré que le prix de la viande artificiellement produite avait chuté de façon spectaculaire très rapidement et s'élevait maintenant à 80 dollars le kilo. Elle a rappelé que des scientifiques ont également "cultivé" du lait en laboratoire.

«Chimiquement, moléculairement, génétiquement, c'était du lait. Il n'avait tout simplement pas traversé une vache», a déclaré Mme Colbin.

Elle a rappelé que ces chercheurs ne se soucient pas des agriculteurs mais ciblent plutôt les traiteurs industriels.

Elle a précisé que cela représente un avantage pour les transformateurs d'aliments qui utilisaient des ingrédients laitiers et qui devaient déclarer les produits laitiers sur les étiquettes des produits à cause des allergies. Ils peuvent ainsi contourner tout cela et obtenir le même résultat.

«Tout d'un coup, ils peuvent complètement contourner cela et avoir le même résultat net», a-t-elle dit.

Mme Colbin a rappelé que nous avons vu les changements dans d’autres secteurs : le passage de la radio à la télévision, le passage des journaux à Internet etc.

Elle estime qu’il y a des raisons très valables pour lesquelles les gens vont acheter ces choses et que cela représente une part de marché importante. Pour elle, les agriculteurs auront besoin de «se différencier et de travailler dur, avec des concepts comme l'agriculture régénératrice pour faire du lait une super prime presque comme un produit artisanal».