RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Le ministre MacAulay consolide les échanges commerciaux de produits agricoles avec le Japon et la Corée du Sud

LVA ,

Lawrence MacAulayet Ken Saito

Le budget 2018 réaffirme la volonté du gouvernement du Canada de resserrer activement les relations commerciales au moyen d'accords de libre-échange modernes et progressistes, notamment sur les nouveaux marchés en plein essor de l'Asie. Le Canada mise sur les relations commerciales vigoureuses qu'il entretient avec ses partenaires commerciaux pour faire croître la classe moyenne du Canada en créant de bons emplois bien rémunérés, ce qui aidera le gouvernement à atteindre son objectif ambitieux d'augmenter à 75 milliards de dollars les exportations agricoles d'ici 2025 selon ce que déclare le ministère de l’Agriculture du Canada.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, revient d'un voyage d'une semaine au Japon et en Corée du Sud où il a rencontré le ministre de l'Agriculture, des Forêts et des Pêches, M. Ken Saito, et le ministre de la santé, du travail et de la protection sociale, M. Katsunobu Kato, pour vanter la relation commerciale de longue date et axée sur la collaboration entre le Canada et le Japon et pour réaffirmer son importance dans le contexte de l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), dont la signature officielle a eu lieu hier à Santiago, au Chili.

Le PTPGP facilitera l'accès aux principaux marchés asiatiques, dont le Japon. Cet accord historique accordera au secteur agricole canadien un accès préférentiel à tous les pays du PTPGP en plus de fournir de nouvelles possibilités d'accès aux marchés pour un large éventail de produits canadiens, dont les viandes, les grains, les légumineuses, le sirop d'érable, les vins et spiritueux, les produits agroalimentaires et les produits de la mer.

Le ministre a également participé à FOODEX Japan 2018, le plus important salon professionnel sur les aliments et les boissons en Asie. L'événement a attiré plus de 80 000 acheteurs de différentes entreprises qui exercent notamment leurs activités dans le secteur des services, de la distribution et du commerce des aliments. Le ministre MacAulay a profité de l'occasion pour promouvoir les produits agricoles de classe mondiale du Canada et pour attirer l'attention sur les débouchés commerciaux. Les représentants de l'industrie canadienne ont indiqué avoir saisi plus de 1 169 occasions d'affaires et estiment que 20 pour cent d'entre elles déboucheront sur de futurs échanges commerciaux. Les représentants de l'industrie ont aussi signalé des ventes sur place évaluées à quelque 7,2 millions de dollars et anticipent des ventes totalisant 15,5 millions au cours de la prochaine année.

Le ministre MacAulay, accompagné d'une délégation d'intervenants de l'industrie canadienne, a rencontré des représentants de Costco Japan. Il a discuté du succès obtenu par les exportations de porc canadien de qualité supérieure et a félicité Costco d'avoir décidé d'importer exclusivement du porc canadien pour approvisionner tous ses magasins japonais.

En Corée du Sud, le ministre MacAulay a rencontré des responsables du gouvernement ainsi que des représentants de différents groupes de l'industrie nationale, dont le détaillant Lotte Mart, un hypermarché est asiatique exploitant 122 succursales dans le pays, et l'Association coréenne des importateurs de viande, qui travaille en étroite collaboration avec le gouvernement de la Corée du Sud pour faciliter le commerce. Le ministre a souligné le rôle de chef de file mondial du Canada dans l'exportation de viande et a préconisé une augmentation du volume des échanges entre les deux pays.

« Le Canada développe de solides marchés en Asie pour nos produits agricoles, ce qui profitera à nos agriculteurs et à nos transformateurs d'aliments et permettra de faire croître la classe moyenne au pays et à l'étranger. Les marchés communs offrent d'excellents débouchés; nous pourrons ainsi renforcer notre relation commerciale dans le secteur de l'agriculture et de l'agroalimentaire et fournir aux consommateurs un plus grand nombre de nos boissons et aliments innovateurs de qualité supérieure. », a déclaré Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire