RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Les somnifères et les suppositoires de l’UPA!

Yannick PATELLI ,

Le mois de Mars qui vient de s’écouler aurait pu s’appeler le mois des pesticides tant le sujet aura été au cœur des débats agricoles depuis le moment où la ministre de l’Environnement du Québec, Isabelle Mélançon, a déclaré vouloir créer un minimum de contrôle sur cinq pesticides  sans l’appui de l’UPA ni du MAPAQ lors de sa conférence de presse fin février.

Le mois d’Avril, c’est le mois du poisson d’avril assurément et encore plus cette année puisqu’ il semble que c’est aussi le mois où l’on apprend que le gouvernement fédéral recevrait des redevances sur les poissons-OGM vendus !

Mais ce printemps sonne aussi comme le mois du énième refrain sur la fin du monopole syndical agricole puisque le cofondateur de l’Union paysanne, Roméo Bouchard, est sorti de sa réserve pour expliquer les raisons pour lesquelles il faudrait se débarrasser du monopole syndical en agriculture en publiant un livre de 250 pages consacré au sujet (coédition La Vie agricole et VLB Éditeur)

Concernant le livre de Roméo Bouchard, on attend la réaction des politiques, la réaction des producteurs, des consommateurs et de l’UPA dans les prochaines semaines. Pour plusieurs les premières sorties de l’UPA ces dernièrs jours n’augurent rien de bien nouveau. Pendant que Maxime Laplante, président actuel de l’Union paysanne, se désenchante de « Tous ruraux», pâle copie de Solidarité rurale du Québec maintenant au service de l’UPA, Roméo Bouchard, voit la proximité actuelle de la CAPÉ avec l’UPA et « Tous ruraux», comme une arnaque de plus :  « un fantasme pastoral», dit-il !

Un peu comme si L’UPA sortait les somnifères et les suppositoires pour que le tout passe mieux

La renaissance agricole c’est aussi la naissance ces dernières semaines d’un nouveau canal de communication créé par La Vie agricole, LVATV.ca

Plusieurs personnalités ont déjà étrenné les studios de l’organisation sur Grande Allée à Québec face au Musée des Beaux -Arts (MNBAQ) : Maxime Bernier, André Villeneuve, Maxime Laplante, Roméo Bouchard, Simon-Pierre Savard-Tremblay, Dominic Lamontagne, Alexandre Moreau, Christian Overbeck…

Ce printemps c’est aussi la période du dévoilement par le gouvernement libéral de sa nouvelle politique bioalimentaire ( du 3 au 6 avril). Reste à savoir au moment d’écrire ces lignes quels enseignements il gardera du Rapport Pronovost maintenant vieux de dix ans et du tout nouveau livre de Roméo Bouchard, préfacé par Jean Pronovost, président de l’Institut Jean-Garon.