RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Jardins FMS poursuit son expansion et ajoute l’entreprise maraîchère Les Jardins Ormstown à ses actifs

Denise PROULX ,

Steven Daigneault, vice-président Ventes et Opérations, François Daigneault, président, et Marc-Olivier Daigneault, vice-président ventes et développement.

Les producteurs maraîchers de la région du sud-ouest du Québec se regroupent de plus en plus pour faciliter la mise en marché de leurs légumes. Jardins FMS, de Sherrington, agit comme distributeur pour plusieurs d’entre eux, tout en conservant son expansion en production.

« Nous voulons un pied à terre sur les terres et nous assurer d’une stabilité d’approvisionnement. L’acquisition de l’entreprise maraichère Les Jardins Ormstown va dans ce sens », a déclaré le vice-président aux ventes et au développement, Marc-Olivier Daigneault, en entrevue avec La Vie agricole.

En plus d’agir comme distributeur de légumes pour un réseau d’une trentaine de producteurs maraichers de la région proche de la frontière américaine, l’entreprise familiale cultive sur ses propres terres une variété de légumes en demande par ses clients, soit les supermarchés sous bannière Loblaws et Sobey’s et un groupe de restaurateurs actifs dans le nord-est des États-Unis. Avec l’acquisition de la ferme Les Jardins Ormstown, l’entreprise possédera 500 acres de terre et pourra ainsi couvrir l’ensemble de la demande, ou presque.

En 2016, l’entreprise avait fait l’acquisition des opérations des Fermes V. Forino et fils inc., et Marc-Olivier Daigneault ne cache pas les ambitions familiales.

« On n’est pas encore un joueur majeur dans la distribution de légumes au Québec, mais on connait une forte croissance. Nous voulons nous tailler une place sur le marché international », poursuit-il.

Des partenaires sûrs

Pour assurer cette expansion auprès de ses clients majeurs canadiens et américains,  Jardins FMS projette étendre son réseau de partenaires agriculteurs, et combler par ses propres cultures, les volumes de légumes demandés. D’autres acquisitions pourraient donc survenir.

« On cherche un équilibre entre les deux aspects, la production et la distribution. Les ventes sur le réseau canadien est assez stable et il y a du potentiel pour continuer à faire notre place ailleurs, en sol américain », complète l’entrepreneur.

Le chiffre d’affaires de Jardins FMS est passé de 2,5 M$ en 2014 à 20 M$ en 2018. Le plan d’affaires prévoit aussi une augmentation des emplois dans l’entreprise, à raison de 8 à 10 par année. Actuellement, 25 personnes y travaillent.

Assurer la pérennité des activités

Cette transaction réjouit également les propriétaires de Les Jardins Ormstown, Simon et Violette Le Hesran.

« À l'aube de la retraite et après 40 années à la tête de la compagnie, nous sommes fiers de donner aujourd’hui les rênes à Steven et Marc-Olivier Daigneault, qui dirigeront dorénavant Les Jardins Ormstown. Jardins FMS est un partenaire de choix pour prendre la relève et assurer la pérennité des activités de l’entreprise que nous avons bâtie. Nos employés sont également heureux de se joindre à une équipe dynamique pour poursuivre les opérations habituelles », ont-ils affirmé.