RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Terres, boisés et bâtiments de l’Abbaye d’Oka passent aux mains de Groupe Connexion

Denise PROULX ,

Après plusieurs mois de discussions, les terres, boisés et bâtiments de l’Abbaye d’Oka ont officiellement un nouvel acquéreur. Daniel Bérard président de Groupe Connexion en devient l’actionnaire principal majoritaire, avec une participation de la firme Tridan Investissement Oka et la Corporation de l’Abbaye d’Oka qui restera détentrice d’actions privilégiées, estimées à 500 000$.

Rejoint au téléphone, Daniel Bérard a largement détaillé ses ambitions avec l’Abbaye d’Oka.

La vente annoncée au montant de 5 M$ comprend 265 hectares de terres et de boisés, dont 15 000 érables qui seront détenues par Vegkiss Oka, une des divisions d’affaires de Groupe Connexion. Le magasin de l’Abbaye est quant à lui acquis par Connexland, une autre succursale de Groupe Connexion. Quant aux bâtiments de l’Abbaye, leur propriété est partagée avec des partenaires financiers minoritaires, mais les investissements pour leur restauration proviendront vraisemblablement de Groupe Connexion et des profits générés par diverses activités.

Terres mises en valeur

Ainsi, il ne devrait pas y avoir de changement dans l’exploitation des terres de l’Abbaye par les frères Normand et Jonathan Saint-Denis qui produisent des légumes depuis 15 ans, en partenariat avec Vegkiss. L’entreprise de Joliette possède aussi une propriété voisine sur le rang Sainte-Sophie, qui part d’en face de l’Abbaye.

« Ils vont en demeurer les opérateurs. Mais on va investir dans des travaux de drainage et d’amélioration des sols, pour augmenter leur productivité. Ce sont de très belles terres dans l’axe nord-sud du lac des Deux-Montagnes. On devrait aussi développer d’autres types de produits horticoles. Je ne viens pas là en touriste », a déclaré le président de Groupe Connexion.

Un magasin du terroir

Le Magasin de l’Abbaye connaîtra aussi du renouveau. Le personnel sera gardé en place, mais devra faire de l’espace aux légumes et fruits produits sur les terres de l’Abbaye, qui complèteront les viandes, fromages et produits artisanaux actuels.

« Le magasin sera notre priorité. Les gens s’attendent à plus de produits du terroir, à des légumes cultivés ici. Il y a un énorme potentiel et on augmentera l’offre.» Dès cet été, les visiteurs du magasin y trouveront notamment de la dernière création de l’entreprise, Urban Picnic, une gamme de salade repas 100% végétale (avec protéines végétales).

Mais une analyse poussée sera principalement menée, afin de peaufiner la planification d’un agrandissement prévu dès l’automne 2018.

Poursuite des recherches

Daniel Bérard dit être en discussion avec le Centre de recherche agroalimentaire de Mirabel (CRAM) qui utilise une partie des terres au sud de l’Abbaye, pour y tenir des recherches en viticulture, pomiculture et petits fruits.

« J’aime les choses bien faites. Si ces vignes et pommiers ont du potentiel, je ne vois pas pourquoi on ne penserait pas à les exploiter.  On ne veut pas se mettre d’œillères, on a une vision très large de l’agriculture. On a acquis des bâtiments qui étaient voués à l’agriculture.  On va regarder à y exploiter toutes sortes de produits », précise Daniel Bérard.

L’homme d’affaires ne pense pas toutefois se lancer dans la culture du houblon, pour créer une bière artisanale, tel que l’a laissé entendre le président de Tridan, Alexandre Triquet.

 Agrotourisme et plein air

Groupe Connexion est aussi le principal investisseur de la troisième division d’affaires, soit la section agrotouristique, l’hébergement et les salles de spectacles. Cette section de l’entreprise sera développée avec la firme Tridan qui sera partiellement actionnaire de ce volet.

« Le mandat est de stimuler l’agrotourisme, de sorte de générer des fonds pour la valorisation des bâtiments de l’abbaye. Nous aurons un œil très ouvert sur ce qui s’y fera car les 35 km pistes de plein-air sont sur nos terres et nos boisés. On veut investir sur les sentiers. Je suis confiant que Tridan saura y faire en matière de divertissement », poursuit-il.

Un conseil d’administration inspirant

Daniel Bérard rêve de faire de l’Abbaye d’Oka une destination pour les familles et les amateurs de vélos et un véritable espace de start-up agroalimentaire. Il n’exclut pas de s’asseoir avec les dirigeants du Parc d’Oka pour développer la plus grande destination agrotouristique au nord de Montréal.

Il entend donc doter sa nouvelle acquisition d’un conseil d’administration « inspirant », qui saura connaître les besoins et attentes de la population québécoise et touristique.

Groupe Connexion en bref 

Il comprend les divisions :

-DFS (Danfreight Systems, spécialisée en transport routier de longue distance),

-Vegkiss,

-Vegkiss productions, 

-Les jardins B&B (propriétaire de terres dans Lanaudière)

-Connexland (groupe immobilier).

Le siège social est à Joliette

Vegkiss possède 6000 acres de terres en cultures dans la région de Lanaudière, à l’Ile-du-Prince-Édouard, en Californie et à Oka et compte 600 employés

Vegkiss produit principalement du brocoli et du chou-fleur