RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

La limite financière des garanties de prêts passe de 5 à 15 millions de dollars

LVA ,

Laurent Lessard

Le gouvernement du Québec a annoncé aujourd'hui un changement majeur en matière de financement dans le monde agricole. Le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec, M. Laurent Lessard, et le président-directeur général de La Financière agricole du Québec, M. Ernest Desrosiers, ont souligné un changement majeur en matière de financement pour le monde agricole. Ainsi, la limite d'engagement financier concernant la garantie de prêts passe de 5 à 15 millions de dollars.

Considérant la croissance du secteur agricole, il est important de s'adapter aux besoins des entreprises pour assurer leur croissance de spécifier le gouvernement du Québec. Cette mesure est déclarée en lien direct avec la Politique bioalimentaire 2018-2025 : Alimenter notre monde visant, entre autres, à stimuler les investissements dans les entreprises, et ce, afin de contribuer pleinement au développement économique du Québec de dire le ministre de l’Agriculture, Laurent Lessard.

« Par cette annonce, notre gouvernement assume son leadership afin que l'agriculture demeure un moteur de développement économique important et plus particulièrement pour nos régions. Nous sommes heureux de répondre aux attentes exprimées par nos producteurs agricoles. La Financière agricole du Québec possède les outils nécessaires pour répondre aux besoins des entreprises agricoles et assurer leur croissance. » a déclaré Laurent Lessard.

« Cette nouveauté permettra à La Financière agricole du Québec de poursuivre activement sa mission en accompagnant les entreprises dans leurs différents projets de développement. Cette nouvelle offre s'appliquera tant à la production primaire qu'en agrotransformation. Nous sommes très fiers de mettre l'épaule à la roue pour faire de la Politique bioalimentaire un franc succès, et ce, pour le bénéfice de nos producteurs agricoles, mais également pour les consommateurs. » de dire M. Ernest Desrosiers, président-directeur général de La Financière agricole du Québec

Faits saillants

  • Limite d'engagement financier concernant la garantie de prêts passant de 5 à 15 millions de dollars par entreprise
  • Objectifs de cette hausse :
    • Offrir un levier financier pour les entreprises possédant des actifs importants et présentant un potentiel de développement
    • Poursuivre l'accompagnement qu'offre La Financière agricole aux entreprises en croissance
    • Permettre à ces entreprises de bénéficier des avantages qu'offre La Financière agricole du Québec
  • Productions : primaire et agrotransformation