RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

La baisse du prix du lait au producteur: Et si tout ça était voulu !

Yannick PATELLI ,

(LVA) Jérôme Landry, jeune producteur laitier de Cap-Saint-Ignace s’interroge sur la baisse du lait à 64,12 $ l’hectolitre. Il a reçu LVATV dans son étable et a exprimé son étonnement sur la situation actuelle dans le lait.

 

S’il dit ne pas savoir pourquoi la date du 23 mai a été choisie pour manifester à Longueuil, le jour même où l’UPA souhaite organiser la grande manifestation « TOUS RURAUX», il reconnaît que l’agriculture doit être vue comme diversifiée et qu’il doit y avoir de la place pour la petite agriculture, pour l’agriculture industrielle et pour l’agriculture familiale comme sa ferme. Selon lui c’est souvent l’agriculteur qui représente la ferme familiale traditionnelle qui a de moins en moins de place pour exister. Il croit encore à la gestion de l’offre, mais analyse que la baisse du prix du lait au producteur dans un système censé le protéger fait peut-être l’affaire de certains décideurs pour qu’un jour le libre marché triomphe.