RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Messagers de Tous ruraux ou messagers de l'UPA?



Roméo Bouchard, auteur

Tous ruraux n'est pas Solidarité rurale, ni dans ses objectifs, ni dans ses moyens. Solidarité rurale était une coalition citoyenne, issue des États généraux du monde rural, pour s'opposer au modèle agricole productiviste-libre échangiste et son effet dévastateur sur l'occupation du territoire et la préservation des communautés rurales. Or depuis 1992, l'UPA et les coopératives agricoles ont clairement opté pour ce modèle productiviste avec les conséquences qu'on connaît pour l'agriculture et les communautés des campagnes.

Et voilà que, maintenant que les Libéraux ont étranglé Solidarité rurale, l'UPA, qui est un des grands responsables de la dégradation des communautés rurales prend le relais avec les grands moyens. L'UPA n'a pas changé d'orientation, mais elle saisit toutes les occasions pour occuper tout le terrain: c'est une question de pouvoir.  Sous une rhétorique de dévouement à l'agriculture écologique, de proximité et aux communautés rurales, elle continue l'intégration de ce qui nous reste d'agriculture au commerce mondial et délaisse en pratique l'autosuffisance alimentaire, la protection de l'environnement et l'occupation du territoire.

On a souligné le paradoxe du prix du billet pour assister au lancement de la campagne Tous ruraux. Un autre détail peu connu en dit long sur les bonnes intentions de l'UPA. J'ai appris, de la part de quelqu'un qui a été sollicité pour en devenir un, que les "messagers" de Tous ruraux, comme Fred Pellerin ou Ricardo, ont du accepter de ne pas parler contre l'UPA au cours de la durée de leur contrat!

Tous ruraux n'est plus un mouvement des citoyens ruraux, c'est un mouvement de l'UPA, qui va mettre les moyens qu'il faut pour qu'il serve ses fins. L'agriculture que défend l'UPA n'est pas tout à fait celle qui reconstruit les campagnes. Ceux qui n'ont pas compris ça en signant leur contrat ne pourront s'en prendre qu'à eux. Ils risquent fort de se retrouver, à terme, des messagers de l'UPA bien plus que des messagers des ruraux.

Roméo Bouchard

Auteur de« L'UPA, un monopole qui a fait son temps».