RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel

Fin du G7, un flou persiste sur la gestion de l’offre !

Yannick PATELLI ,

Justin Trudeau

Lors de la conférence de presse à La Malbaie du premier ministre canadien Justin Trudeau en clôture du Sommet du G7, il a annoncé l’existence d'un communiqué conjoint aux membres du G7 qui compte « les sept engagements de Charlevoix», mais il est resté silencieux sur l’avenir de la gestion de l’offre lors de son discours. Son attachée de presse Éleanore Catenaro a toutefois assuré que le discours du premier ministre ne change pas, il veut garder la gestion de l’offre.

Il semble que les discussions sur L’ALENA et indirectement sur la gestion de l’offre ne soient pas terminées. Le premier ministre n’a pas évoqué le cas des producteurs laitiers lors de son discours. On sait que le président américain encore ce matin attaquait l’agriculture canadienne avant de quitter le Manoir Richelieu.

Le conflit sur les droits de douane encore existant

«Nous soulignons le rôle crucial d'un système commercial international fondé sur des règles et continuons à combattre le protectionnisme», peut-on lire dans le communiqué final que les États-Unis ont signé aussi. On y parle de réciprocité en terme de libre-échange et il y est écrit : «Nous nous engageons à moderniser l'OMC (Organisation mondiale du commerce) afin de la rendre plus juste dès que possible. Nous ferons tout notre possible pour réduire les barrières tarifaires, les barrières non-tarifaires et les subventions». Mais les discussions sur le commerce sont encore en évolution.

LA question est posé au premier ministre du Canada!

Les questions au micro étant limitée, La Vie agricole n’a pas été retenue pour poser ses questions en direct, toutefois, Eleanore Catenaro, attachée de presse au bureau du premier ministre, nous a demandé de lui faire suivre nos questions auxquelles Justin Trudeau devrait répondre par courriel :

"M.Trump a inquièté à plusieurs reprises les producteurs de lait du Canada et du Québec concernant son souhait de mettre fin à la gestion de l'offre: ce matin encore en quittant Charlevoix il a rappelé cette volonté.

1-Quelles sont les discussions que vous avez eu à ce sujet avec M.Trump au Manoir Richelieu et pourquoi reste-t-il sur sa position ? 

2-Pouvez-vous garantir qu'il n'y aura aucune nouvelle brèche dans la gestion de l'offre?"