RSS
| Abonnement | Journal virtuel

Établir le prix des grains n’est pas un jeu

Stéphane D'AMATO,

Au moment d’écrire ces lignes, le rapport du USDA du 12 juin n’est pas encore publié. Peu importe le résultat, la météo quotidienne sera le facteur le plus important à suivre au cours des mois de juin et juillet car elle aura un impact direct sur le rendement en maïs et en soya, et donc sur la direction des prix.

Le 28 juin, le USDA fera une évaluation finale des superficies semées et une estimation des inventaires de vieille récolte. Le marché anticipe déjà depuis le mois de mai une baisse de superficies pour le maïs et une hausse pour le soya. Le marché réagira donc à ce rapport sur l’écart entre les chiffres du USDA et ce que l’industrie prévoit.

On verra donc beaucoup de variation de prix à Chicago en juin et en juillet. La seule façon de s’attaquer à cette période de l’année est en ayant des objectifs pour le prix du maïs et du soya à Chicago. Il faut d’abord faire une vente à prix ouvert, une base plus le prix à Chicago qu’on fixe à sa discrétion. Il faut déterminer la meilleure base pour faire la vente et ensuite établir un objectif du prix qu’on veut obtenir sur le marché à terme de Chicago.

Puisqu’à ce stade-ci de la saison la situation n’est pas aussi critique que l’année dernière, tout mouvement vers le haut devra être utiliser pour fixer le prix de Chicago dans un contrat de vente à prix ouvert. Si les conditions ne sont pas pires que ce qu’elles sont en ce moment, le haut du marché pourrait bien déjà être atteint.

Une moyenne de prix de vente se construit en fixant des prix à chaque fois que le marché monte de façon significative, et non pas lorsque le marché baisse. Mais pour fixer des prix, il faut avoir un objectif de prix.

Avez-vous des objectifs de prix? Pas $250 la tonne pour la nouvelle récolte de maïs, mais plutôt $6,00 le boisseau à Chicago? Avez-vous regardé un graphique de prix du contrat à terme de maïs de décembre 2013 sur le CME tel que celui rapporté dans cet article pour fixer votre objectif de prix à Chicago? Connaissez-vous le niveau de prix à Chicago que vous devez obtenir pour atteindre vos objectifs de rentabilité de vos cultures de maïs et de soya?

Alors voilà, établir le prix des grains n’est pas un exercice facile et ne doit surtout pas être un jeu, ce qui est encore le cas pour trop de producteurs. Il faut procéder par objectif, établis après avoir analyser le marché. C‘est la voie de la rentabilité durable.

La Vie Agricole

Météo media

Publicités

Distribution

 

 

Abonnement

Nous contacter

Conditions d'utilisation