RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

DeLaval c’est pour tous !

Yannick PATELLI ,

Thierry Perrotin

Fernando Cuccioli, vice-président Amérique du Nord de DeLaval; Joakim Rosengren, président directeur-général (PDG) de DeLaval et Thierry Perrotin ont présenté en primeur aujourd’hui ce 26 juin à Madison dans le Wisconsin, devant quelques médias présents, les grandes nouveautés de la compagnie DeLaval dans le cadre de l’inauguration de La Grande Finale DeLaval Robotics World Series. Il a notamment été question du nouveau VMS V300. La Vie agricole était là pour vous !

Cette présentation se faisait au Capitol Theatre Lobby au Ouvetrure Center of the Arts de Madison. Fernando Cuccioli en a profité pour rappeler que DeLaval au-delà de la robotique, c’est aussi une équipe d’experts dans le monde laitier en soutien aux producteurs partenaires.

Le PDG Joakim Rosengren a souligné quant à lui que DeLaval c’est aussi 7 centres de recherches et développement et 4500 employés dans le monde qui opèrent et vendent dans 100 pays pour un chiffre d’affaires en 2017 de 980 millions d’euros.

Joakim Rosengren a aussi présenté l’Hamra Farm, une ferme modèle de 500 vaches, propriété de DeLaval située en Suède, histoire de démontrer que DeLaval sait de quoi elle parle quand il est question de production laitière.

Thierry Perrotin, vice-président marketing chez DeLaval Amériques a souligné que l’innovation c’est dans le sang de la compagnie. Il s’est montré très enthousiaste à la veille des deux journées de La Grande Finale DeLaval Robotics World Series qui se tiennent les 27 et 28 juin à Madison.

Il a mis de l’avant certains points technologiques du nouveau VMS V300 : 10 % de capacité supérieure, 50 % plus rapide, 99,8 % de taux d’attachement et 90 % de taux de succès de pulvérisation de trayon.

Thierry Perrotin a aussi mis en lumière la nouvelle technologie d’assistance DelPro Companion qui assure au producteur une assistance à distance. Il a rappelé une nouvelle fois que DeLaval a l’innovation dans le sang quand il a dit qu’elle fut la première compagnie à intégrer la pulvérisation de trayon dans ses machines.

Thierry Perrotin a aussi répondu à la question de La Vie agricole sur l’éventail de la taille des fermes que DeLaval détient comme clients : « Nous avons une ferme de 20 vaches laitières en Norvège et une de 3600 têtes au Chili où 64 robots DeLaval opèrent dans la même ferme», a-t-il précisé démontrant ainsi que DeLaval c’est pour tout le monde !

Joakim Rosengren