RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Autosuffisance bandeau

L'industrie fourragère et herbagère du Canada veut être prête à l'exportation

LVA ,

Les éleveurs de bétail canadiens et étrangers comptent sur la qualité supérieure du foin produit par l'industrie fourragère et herbagère du Canada pour fournir des aliments sains, nutritifs et durables. La croissance des exportations de fourrage, dont la valeur a été estimée à 360,8 millions de dollars en 2017, aide le secteur agricole à réaliser son potentiel pour stimuler davantage l'économie canadienne et hausser la valeur de nos exportations agroalimentaires annuelles à 75 milliards de dollars d'ici 2025.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire Lawrence MacAulay a annoncé aujourd'hui l'octroi d'une contribution fédérale de 98 950 $ du programme Agri-marketing de Cultivons l'avenir 2 à l'Association canadienne pour les plantes fourragères (ACPF) afin qu'elle puisse réaliser un projet. Cet investissement aide l'industrie à accroître sa capacité d'exportation et à faire mieux connaître les produits fourragers canadiens sur les marchés nouveaux et émergents. En plus de participer à des expositions commerciales internationales aux États Unis, l'ACPF a créé un programme de formation sur la préparation à l'exportation pour ses membres et élaboré des stratégies pour les marchés émergents.

L'ACPF a reçu une contribution additionnelle de 16 000 $ pour embaucher un étudiant dans le cadre de l'Initiative de stage en agroenvironnement afin d'aider les agriculteurs à intégrer des pratiques de gestion écologiques à la planification de leurs cultures. L'initiative a créé 591 emplois pour de jeunes Canadiens dans des exploitations agricoles et des organisations du secteur agricole et agroalimentaire.

L'annonce d'aujourd'hui fait partie de la tournée « Agriculture canadienne en croissance » au cours de laquelle le ministre MacAulay rencontrera des agriculteurs, des transformateurs et des dirigeants du secteur et participera à des événements agricoles ruraux au Canada pour entendre des idées sur la façon de tirer parti des nouvelles possibilités de croissance qui s'offrent au secteur.

Citations

« Notre gouvernement a un programme ambitieux pour favoriser la croissance du secteur agricole et agroalimentaire et il est déterminé à aider nos jeunes agriculteurs et nos agriculteurs chevronnés au moyen d'investissements stratégiques et de débouchés qui permettront de stimuler la croissance, d'assurer la prospérité et de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne. »

-        Lawrence MacAulay, ministre de l'Agriculture et de l'Agroalimentaire

« L'industrie des cultures fourragères occupe plus de 72 millions d'acres au Canada, ce qui en fait le plus grand utilisateur de terres de l'agriculture canadienne. Cette industrie très diversifiée, pilier du secteur de l'élevage de ruminants, génère des recettes annuelles de 5,09 milliards de dollars et joue un rôle de plus en plus important dans l'alimentation du bétail à l'échelle mondiale. Les producteurs de cultures fourragères du Canada augmentent leur production pour répondre à la demande des marchés en croissance de la Chine, du Moyen-Orient, des États Unis et de l'Amérique centrale. L'aide financière du programme Agri-marketing couvre une bonne partie des coûts de nos partenaires du secteur pour qu'ils puissent tirer parti des activités de développement des marchés mondiaux. »

-        Cedric MacLeod, directeur exécutif, Association canadienne pour les plantes fourragères

Les faits en bref

Le Partenariat canadien pour l'agriculture, un investissement de trois milliards de dollars sur cinq ans des gouvernements fédéral, provinciaux et territoriaux (FPT), vise à renforcer le secteur de l'agriculture, de l'agroalimentaire et des produits agro industriels en l'aidant à innover, à croître et à prospérer de façon continue. Le Partenariat a remplacé Cultivons l’avenir 2 (2013-2018) en avril 2018.

L'ACPF est le porte-parole national de tous les Canadiens qui produisent du foin et des produits fourragers et des exploitants qui dépendent de la production fourragère et herbagère. Son rôle principal consiste à soutenir la solide industrie des cultures fourragères et à réaliser le potentiel des marchés canadiens et étrangers des cultures fourragères.

L'Initiative de stage en agroenvironnement a été annoncée à titre de programme d'un an en avril 2016 et ensuite reconduite pour deux ans (2017-2018 et 2018-2019) avec un budget total de 5,2 millions de dollars. Cette initiative fait suite à l'engagement du gouvernement du Canada d'aider à créer des emplois bien rémunérés et d'aider les jeunes Canadiens à intégrer le marché du travail.

Liens additionnels

Partenariat canadien pour l'agriculture

Association canadienne pour les plantes fourragères