RSS
Vue Mobile
| Abonnement | Journal virtuel
Avis public

Le gouvernement du Canada investit plus de 11 millions de dollars dans le vin canadien

LVA ,

Le secteur vinicole du Canada est en croissance, ayant généré des revenus de 1,2 milliard de dollars en 2016, et employant plus de 5 600 personnes. Les vinificateurs et les viticulteurs partout au pays s’emploient ardemment à veiller à ce que leurs entreprises puissent prospérer dans le climat canadien et innover à mesure que croît l’industrie.

Le ministre fédéral de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, Lawrence MacAulay, a annoncé un investissement maximal de 8,4 millions de dollars pour le Réseau canadien de certification de la vigne (RCCV) sous le régime des grappes du programme Agri-science du Partenariat canadien pour l’agriculture. Il s’agit de la première fois que des organisations productrices de vignes et de vins du pays se réunissent, au titre du RCCV, pour mettre sur pied une grappe nationale de recherche.

Cet investissement dans la recherche, qui comprend un montant supplémentaire maximal de 3,7 millions de dollars provenant des apports de l’industrie, aidera les viticulteurs à mieux protéger leurs cultures, à mettre à l’essai de nouvelles variétés de vignes et à analyser les pratiques de culture plus écologiques dans les vignobles canadiens.

Le ministre MacAulay a également félicité l’Association des vignerons du Canada d’avoir achevé un projet de 1,5 million de dollars dans le cadre du programme Cultivons l’avenir 2 (Agri-marketing). Ce financement a aidé l’industrie vinicole canadienne à consolider la réputation internationale du Canada en tant que producteur de vin en climat frais par des activités de développement des marchés et de promotion du commerce, et a contribué au lancement de l’image de marque des vins canadiens.

Le ministre MacAulay a également annoncé un investissement supplémentaire de 1,5 million de dollars sur trois ans pour l’Association des vignerons du Canada dans le cadre du programme Agri-marketing du Partenariat canadien pour l’agriculture. Le financement aidera l’industrie au chapitre des activités telles que la participation à des salons professionnels, des missions et des campagnes de promotion dans des marchés traditionnels comme les États-Unis, le Royaume-Uni et la Chine, ainsi que la participation de l’Association à des événements de promotion du commerce international.

 « Je suis ravi de lancer la toute première grappe de la vigne et du vin du Canada. Le secteur canadien de la vigne et du vin a eu une incidence positive sur l’économie canadienne, et il continue de croître. L’annonce d’aujourd’hui permettra d’accroître la part de marché des vins canadiens en appuyant la recherche qui améliore la qualité des vins et les pratiques de gestion des vignobles, tient compte des obstacles auxquels se heurte le secteur et mise sur la réputation internationale du Canada en tant que producteur de vin en climat frais. » a dit Lawrence MacAulay, ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire